Le gardien Joël Quirion n'a cédé que quatre fois sur 73 lancers en deux matchs en finale de la LHSAM.

«Je ne pense pas que ça va se finir en quatre»

On s'attendait à une finale serrée dans la Ligue de hockey senior A de la Mauricie, mais le Bellemare de Louiseville s'est imposé lors des deux premiers matchs face au BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston.Après avoir signé un gain de 4-2 vendredi, la troupe d'André Lachance a récidivé samedi soir sur la route avec une victoire de 5-2.
«On réussi à partir les matchs comme on le veut, comme un rouleau compresseur. Mais je m'attends à ce qu'ils apportent des ajustement. Je ne pense pas que ça va se finir en quatre. C'est une équipe qui se retrouve en finale année après année et ils sont bien dirigés», souligne Lachance.
La deuxième rencontre de la série a de nouveau été physique, mais cette fois, c'est le BigFoot qui a mené la charge dans cette catégorie, Cédrik Fafard quittant même le banc de punitions pour se battre en fin de troisième période. Le chef d'orchestre des Léonardais, André Alie, reconnaissait que l'indiscipline avait été un problème pour sa troupe, mais aussi, le désir de vaincre.
«On ne s'est pas présenté. Louiseville est sorti fort, plus enragé et plus dédié que nous. Dans les deux matchs, ce sont eux qui voulaient le plus gagner. Il va falloir payer le prix sinon la série sera courte. Je vais prendre une partie du blâme, au niveau de la préparation de l'équipe, je n'ai pas fait une assez bonne job. Le Bellemare est bien dirigé et ils ont un bon système. On va devoir trouver des solutions.»
Le gardien Joël Quirion a poursuivi son excellent travail en éliminatoires en bloquant 24 tirs samedi, pour un total de 69 depuis le début de la série. Pour un deuxième match consécutif, le meilleur marqueur du circuit en saison régulière, Jason Pitt, a été blanchi par l'hermétique défensive louisevilloise.
«Ce que j'ai dit aux gars, c'est qu'on ne peut pas contenir qu'une seule personne. Mais il y a quelqu'un qui doit lui donner la rondelle. On doit faire attention à son trio au complet. Au hockey senior, il y a toujours un joueur qui est meilleur que les autres. Il faut s'en occuper de la bonne façon et on pense avoir trouvé la bonne recette», analyse Lachance.
Ordre des matchs inversé
La série finale de la LHSAM prendra un tournant inattendu la semaine prochaine, puisque l'aréna de Louiseville n'était pas disponible vendredi. C'est donc à St-Léonard-d'Aston que la série se poursuivra pour la troisième rencontre. Les quatrième et cinquième parties auront lieu au pays du sarrasin. Un avantage pour la troupe d'André Alie afin de se relancer.
«Je suis content qu'on joue à la maison, lance Alie. Mais ça ne se décidera pas qu'avec des X et des O. Il faudra montrer plus d'émotion et de désir de vaincre. La défensive de Louiseville est hermétique, ils ne sont pas champions pour rien. Mais même si on est 0-2, j'ai bien confiance en mon équipe. On va faire en sorte d'aller chercher un match à la fois. On va découper ça par période au lieu de voir la grosse montagne. J'ai bien confiance en mon groupe de guerriers.»