Jack St-Onge, un monument du sport à Shawinigan, s’est éteint jeudi.

Jack St-Onge s’est éteint

SHAWINIGAN — Un monument du monde du sport de Shawinigan vient de s’éteindre. Jack St-Onge est décédé à l’âge de 88 ans des suites de la maladie.

Jack St-Onge a rendu l’âme peu avant 19h jeudi à l’unité des soins palliatifs du centre hospitalier du Centre-de-la-Mauricie. Il souffrait d’un cancer.

Cette légende du monde du sport de Shawinigan laisse dans le deuil sa conjointe Louiselle de même que ses enfants Jacques Jr (Coco) et Denis, de même que cinq petits-enfants.

Un règne de 60 ans

Impliqué depuis toujours dans plusieurs organisations de Shawinigan, Jack St-Onge a été un homme extrêmement impliqué dans sa communauté.

Les Cataractes de Shawinigan avaient rendu hommage à Jack St-Onge en 2011 à l’occasion de ses 80 ans.

On lui doit notamment le tournoi de hockey mineur atome, dont la 48e édition s’est déroulée l’hiver dernier, et le tournoi de golf Jack St-Onge au profit du hockey mineur de Shawinigan.

Durant 60 ans, soit de 1959 à 2019, Jack St-Onge a occupé la chaise de président du hockey mineur de Shawinigan.

De plus, M. St-Onge a participé à la relance du bingo de Shawinigan il y a quelques années.

Au cours de sa vie, Jack St-Onge a récolté plusieurs honneurs pour souligner ses nombreuses implications. Un salon porte son nom au Centre Gervais-Auto et le ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport lui a remis en 2003 le prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin.

Une fête surprise a eu lieu en 2010 en l’honneur de Jack St-Onge pour commémorer ses 50 ans d’implication dans le hockey mineur.

Les détails concernant les funérailles seront rendus publics dans les prochains jours par la famille du défunt.

De par sa grande implication auprès de sa communauté, il y a fort à parier que de nombreuses personnes iront lui rendre un dernier hommage.