Isaac Lambert
Isaac Lambert

Isaac Lambert brille sur les bancs d’école

Trois-Rivières — Isaac Lambert était reconnu l’an passé comme l’un des meilleurs attaquants des Estacades. Le joueur natif des Bois-Francs ne s’est toutefois pas contenté de travailler fort sur la glace et en gymnase, il a offert les mêmes efforts sur les bancs d’école, ce qui lui a valu le trophée Rosaire-Morin 2019-2020 remis au joueur ayant obtenu la meilleure amélioration scolaire individuelle dans la Ligue de hockey midget AAA.

«C’est toujours l’fun de gagner un trophée! Ça récompense le travail que j’ai fait. Mon plan A, c’est le hockey, mais je sais que ce ne sont pas tous les joueurs qui gagnent leur vie avec leur passion, alors ça prend un plan b solide», expliquait l’adolescent de 16 ans, qui s’est découvert un petit béguin pour la finance ces derniers mois. «Je me vois devenir planificateur financier après le hockey», sourit-il.

Ce n’est évidemment pas pour tout de suite. Présentement, Lambert partage son temps entre l’école à distance, son entraînement et un boulot. «Ça me garde occupé! Je trouve ça long, ne pas embarquer sur la glace, mais je m’assure de pousser à fond à l’entraînement.»

Reste à savoir qui va récolter les fruits de cette préparation. L’an passé, l’Océanic de Rimouski l’a réclamé au repêchage, même si Lambert regardait vers les États-Unis. Au niveau NCAA, il s’est engagé avec l’université du Maine. Il reste donc à décider laquelle des deux routes il va emprunter à partir de l’an prochain. «J’ai encore du temps pour y penser, rien ne presse. Jusqu’au camp de l’Océanic, en fait, je peux réfléchir. Je veux vraiment faire le tour de mes options, et choisir la meilleure pour moi», souligne celui qui a amassé 36 points, dont 15 buts, en 42 matchs la saison dernière.

Filion et Luneau en nomination

Lambert ne sera vraisemblablement pas le seul Estacades à récolter une distinction provinciale. Ses coéquipiers Vincent Filion et Tristan Luneau sont finalistes, respectivement au titre de meilleur espoir chez les gardiens et de meilleur espoir. À moins d’une très grande surprise, les deux vont rafler cet honneur. Luneau a été établi au début du mois, par la centrale du soutien au recrutement de la LHJMQ, comme le meilleur espoir disponible en vue du repêchage de vendredi prochain. Filion, pour sa part, était classé sur cette liste comme le meilleur gardien disponible, au milieu de la première ronde.