L’équipe des Estacades de la Mauricie midget AAA a connu une autre saison remplie de succès, notamment avec une participation à la finale du Championnat provincial de première division.

Irréductibles Estacades!

Trois-Rivières — À la manière des Gaulois face aux puissants Romains, les Estacades de la Mauricie réussissent toujours, année après année, à tenir tête à leurs rivaux mieux nantis du réseau midget AAA, aux quatre coins de la province. Cet été n’a pas fait exception alors que les protégés d’Alexandre Janelle-Gagnon ont de nouveau atteint la finale du Championnat provincial, après avoir bouclé la meilleure saison régulière de leur histoire.

Pour les Mauriciens, il s’agissait d’ailleurs d’une troisième présence en finale au cours des quatre dernières saisons. Ils avaient d’ailleurs été sacrés champions à l’été 2016. Le week-end dernier, lors du match ultime, les Estacades se sont toutefois inclinés 8-5 devant les Cannoniers de Lévis.

Voilà un véritable tour de force aux yeux de l’entraîneur-chef du programme. «C’est un exploit en soi d’être là, saison après saison. Nous avons un tout petit bassin pour former notre équipe en comparaison avec les autres programmes. Par exemple, à notre camp d’entraînement, on a entre 20 et 25 joueurs pour former notre équipe, tandis que les autres clubs de la ligue peuvent avoir une centaine de joueurs à leur disposition. Pour réussir à avoir d’aussi bons résultats, j’imagine que ça veut dire qu’on développe bien nos joueurs!», se réjouit Janelle-Gagnon.

Afin de se maintenir parmi les meilleures formations de première division, les Estacades ont pu miser sur un solide noyau, notamment composé de l’arrêt-court Hugues Marineau, du champ centre Antoine Tremblay, ainsi que des lanceurs Raphaël Boudreau, Samuel Boudreau et Édouard Grandmont.

«On a possiblement les deux meilleurs joueurs de la ligue avec Hugues et Antoine. Quant à Raphaël, il a terminé au premier rang de la ligue pour les victoires (8) même s’il est toujours d’âge bantam», souligne l’entraîneur, dont l’équipe a affiché un rendement de 31-19 en saison régulière.

Lors du Championnat provincial, Marineau a d’ailleurs reçu le titre de meilleur lanceur du tournoi, en raison de son brio en relève. Quant à Tremblay, il a fait tourner les têtes en s’offrant deux circuits au Stade Canac. Pas si mal pour un joueur de 16 ans! «C’est assez impressionnant, ce qu’il a réalisé, deux circuits à son âge, dans un stade professionnel! C’est un talent de niveau d’équipe nationale», a vanté Janelle-Gagnon.

Place aux Nationaux

Hugues Marineau représentera maintenant le Québec au Championnat canadien des moins de 18 ans, à London, en Ontario, du 15 au 18 août.

Par ailleurs, du côté du Championnat canadien des moins de 15 ans, Raphaël Boudreau ira défendre les couleurs du Québec, du 22 au 25 août, à Oshawa en Ontario.