À sa quatrième participation au tournoi, Charley Hoffman a calé sept oiselets pour remettre une carte de 66, six coups sous la normale.

Invitation Arnold-Palmer: un changement de plan qui réussit à Charley Hoffman

Charley Hoffman ne devait pas être à l'Invitation Arnold-Palmer, à Bay Hill. C'était avant qu'il ne rate la qualification pour les Championnats du monde de golf, qui seront disputés la semaine prochaine. Le changement de plan n'aurait pas pu mieux fonctionner pour lui.
À sa quatrième participation au tournoi, Hoffman a calé sept oiselets pour remettre une carte de 66, six coups sous la normale, pour se retrouver avec un pointage cumulatif de -10 (134), qui lui donne un coup d'avance devant l'Argentin Emiliano Grillo.
Grillo, meneur à l'issue de la première ronde, a réussi deux aigles sur le neuf d'aller  et deux oiselets au retour au pour remettre une carte de 68, pour un total de 135.
L'Anglais Matt Fitzpatrick a de son côté inscrit quatre oiselets sur le neuf de retour pour rouer 69 et se trouver à deux coups du meneur.
Le Canadien Adam Hadwin, qui a remporté un premier tournoi sur le circuit de la PGA au Championnat Valspar la semaine dernière, a joué une deuxième ronde consécutive de 70 pour se retrouver à -4, à égalité au 10e rang.
Son compatriote David Hearn a remis une carte de 73 et se retrouve à -1, à neuf coups de la tête.
Sam Saunders, le petit-fils de Palmer, a commis trois bogueys consécutifs en début de deuxième neuf et ne s'en est jamais remis, jouant 74 et ratant la coupure par un coup à 148.
Palmer est décédé en septembre dernier et cette semaine a servi jusqu'ici à lui rendre hommage de diverses façons.
Saunders a joué avec Rory McIlroy, qui a connu une autre journée en dents de scie, jouant 71 pour se retrouver à 145, à 11 coups de la tête.
Champion en titre, Jason Day a remis une carte de 71 et se retrouve quant à lui 141, soit -3.