Hugo Houle n’a pas été choisi dans l’équipe de huit cyclistes de l’équipe Astana qui participera au Tour de France à compter du 7 juillet.

Hugo Houle écarté du Tour de France

Trois-Rivières — À neuf jours du départ du Tour de France 2018, Hugo Houle a eu droit à une bien mauvaise nouvelle, vendredi, alors qu’il n’a pas été retenu au sein de l’équipe Astana qui participera à la Grande Boucle.

Pour le cycliste de Sainte-Perpétue, il s’agit d’une vive déception puisqu’il avait préalablement été choisi parmi 14 coureurs susceptibles de représenter la formation kazakhe lors du plus prestigieux événement cycliste au monde.

Jeudi, les dirigeants d’Astana Racing ont plutôt opté pour Omar Fraile, Magnus Cort, Jesper Hensen, Michael Valgren, Dmitriy Gruzdev, Luis Leon Sanchez, Tanel Kangert et Jakob Fuglsang.

«Je suis certainement déçu, puisque j’étais dans le coup jusqu’à la toute fin. Je suis content d’avoir été considéré par les dirigeants de l’équipe jusqu’à la dernière coupure. On se reprend l’année prochaine», a commenté l’athlète de 27 ans sur les réseaux sociaux.

Dans les faits, Houle est passé très près d’être choisi. Il a tout récemment pris part à un camp d’entraînement avec huit coéquipiers. Du lot, il est le seul à avoir subi le couperet. Si un cycliste d’Astana devait déclarer forfait pour le Tour, le Centricois sera aussitôt appelé en renfort en tant que premier réserviste de l’équipe.

«Je dois rester en forme puisque je suis le premier remplaçant en cas de blessure. C’est certain que j’étais déçu d’apprendre la nouvelle après un camp d’entraînement de trois jours avec les gars, à Nice», ajoute Houle.

Avec des participations au Giro (Italie), à la Vuelta (Espagne) et aux Jeux olympiques (Rio 2016), le Tour de France représente le seul grand rendez-vous auquel il n’a pas encore goûté.

Après avoir passé cinq ans au sein de la formation AG2R La Mondiale, Houle a fait le saut avec la formation kazakhe Astana, à la recherche d’un nouveau défi.Un de ces défis était justement une première participation au Tour de France, rêvant d’une arrivée sur les Champs Élysées.

Dès ses premiers coups de roue avec sa nouvelle équipe, Houle a fait sa marque en tant que valeureux coéquipier. C’est d’ailleurs pourquoi il est passé du 25e au 9e rangs sur la liste de sélection en vue du Tour de France. «Je suis fier de ce que j’ai accompli depuis le début de la saison. J’ai démontré à l’équipe que j’étais toujours prêt à aller au combat pour nos leaders. C’est ce qui m’a permis de me glisser dans la sélection finale pour le Tour.»