Hugo Houle

Hugo Houle a fait son boulot

Terminés les efforts de moins de 10 minutes comme au prologue de la veille. Mercredi, le peloton du Tour de Romandie s'attaquait à un vrai parcours de 173 kilomètres entre Aigle et Champéry où Hugo Houle (AG2R-LaMondiale), 82e du jour (+3 minutes 35 secondes), a épaulé deux de ses coéquipiers.
Les deux meneurs désignés de la formation du Québécois, Pierre Latour et Mathias Frank, ont connu une bonne journée en terminant 10e et 11e dans le groupe de tête. Le Suisse Michael Albasini (Orica-Scott) a été le premier à franchir la ligne d'arrivée.
L'Italien Fabio Felline (Trek-Segafredo) conserve la tête du classement général provisoire avec une avance de 8 secondes sur l'Allemand Maximillian Schachmann (Quick-Step Floors).
«Nous avons fait un bon travail pour eux aujourd'hui (mercredi). Nous avons été chanceux, car il a fait soleil, sauf pour les 20 derniers kilomètres, a commenté le cycliste de Sainte-Perpétue. Avec six hommes en échappée où nous n'avions personne, nous avons concentré notre énergie pour nos deux leaders. C'est donc mission accomplie. Les explications pour le général se feront aux troisième et quatrième étapes. »
Houle a fait le travail pour bien positionner Latour et Frank pendant l'ascension finale de 14 kilomètres avant de finir à son rythme avec 4 kilomètres à faire.
«(Après la course), je suis monté dans le bus, j'ai pris ma douche et ensuite bu mon thé et mangé ma collation. Je n'ai pas trop souffert aujourd'hui», a-t-il conclu.
L'étape de jeudi se fera entre Champéry et Bulle sur une distance de 161 kilomètres.