Hugo Houle

Houle toujours sur son vélo

«J'ai survécu une autre journée!» s'est exclamé d'entrée de jeu Hugo Houle, au terme de la 17e étape du Tour d'Italie. Toujours ennuyé par une douleur au mollet droit, le membre de la formation AG2R La Mondiale a été le 148e cycliste à rallier la ligne d'arrivée à Cassano d'Adda.
«La course a été relativement tranquille, ce qui m'a permis de m'économiser un peu. Je n'ai pas trop souffert», a assuré Houle, qui a terminé à 2 minutes 45 secondes du vainqueur, l'Allemand Roger Kluge (IAM Cycling).
Kluge s'est imposé au sprint final en devançant l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo), deuxième, et l'Allemand Nikias Arndt (Giant-Alpecin), troisième. Les 80 premiers coureurs ont obtenu le même chrono, dont le meneur d'AG2R La Mondiale, Domenico Pozzovivo, 31e.
Au général, le classement est toujours mené par le Néerlandais Steven Kruijswijk (LottoNI-Jumbo), suivi du Colombien Esteban Chaves Rubio (Orica-GreenEdge), à 3 minutes. Domenico Pozzovivo a conservé sa neuvième place, à 10 minutes 5 secondes.
Hugo Houle pointe quant à lui au 82e échelon, à 2 heures 27 minutes 46 secondes.
Longue de 244 kilomètres, la 18e étape du Giro se terminera à Pinerolo jeudi. «C'est assez plat au début, mais il y aura une belle montée dans le final. Nous allons voir comment la course va se dérouler. Pour ma part, je vais voir comment ma jambe répond tout au long de l'étape», a conclu Houle.