Martin Lefebvre a été désigné joueur par excellence pour la dernière saison.

Hockey universitaire: le brio de Lefebvre reconnu

Martin Lefebvre quitte les rangs universitaires avec les grands honneurs. Le capitaine des Patriotes a été choisi défenseur de l'année et joueur par excellence de la conférence Est de la Ligue de l'Ontario. Il succède à son coéquipier Guillaume Asselin, impérial en 2015-16.
«La sélection de Guillaume ne faisait aucun doute l'an dernier, tellement il était en avant de tout le monde au plan statistiques. Martin, il fallait le vendre un peu. Les gens ont reconnu l'impact qu'il avait chez nous. C'est tout à son honneur», soulignait son pilote Marc-Étienne Hubert à propos de son vétéran , qui a amassé huit buts et 17 passes en 22 matchs cette saison. «C'est l'fun tout ces honneurs, ça montre que la structure mise en place depuis trois ans est solide. Deux présences au championnat canadien, plusieurs joueurs choisis pour les Universiades, quelques-uns dont Martin qui terminent leur année chez les pros. Tout ça nous amène de la crédibilité.»
Avec autant de talent qui était réuni dans le vestiaire, Hubert a évidemment un petit pincement au coeur que la route des Patriotes se soit terminée avant le championnat canadien cette année. Ce sont leurs vieux ennemis jurés, les Redmen de McGill, qui ont mis fin à ce cycle en les éliminant en deuxième ronde.
«C'est sûr que c'est un peu décevant. En même temps, on a vécu tellement d'adversité. L'an dernier, les planètes s'étaient alignées dans notre route vers le championnat canadien. Cette année, ce fut un peu le retour du balancier. Nos joueurs revenus aux Universiades n'ont eu que quelques jours pour se préparer aux séries. Puis, nous avons brûlé énormément d'essence face aux Ravens en première ronde. Nous n'avons pas réussi à nous en remettre émotionnellement. Maintenant, ça n'enlève rien à ce que ce groupe a accompli depuis qu'il a été assemblé. Lefebre a été un des chefs de file, il mérite cette reconnaissance avant de quitter.»