Frédéric St-Denis a joué son premier match en quatre mois.

St-Denis n’a rien changé

TROIS-RIVIÈRES — Frédéric St-Denis a joué son premier match en quatre mois, mais le meilleur défenseur des Draveurs n’a pas été en mesure de renverser la vapeur pour son équipe, qui s’est inclinée pour la deuxième fois en moins de 24 heures, samedi.

Après une défaite à Sorel-Tracy, les hommes d’Alain Côté ont perdu 6-4 devant un peu moins de 500 amateurs réunis au Colisée de Trois-Rivières, contre Rivière-du-Loup.

L’absence de nombreux défenseurs à la ligne bleue des Draveurs coïncidait avec le retour de St-Denis, un ancien joueur du Canadien.

«On était heureux de le revoir, même si la langue lui tirait plus le match avançait», souriait Côté, convaincu que son défenseur numéro un retrouvera tous ses repères d’ici le début des séries.

«Notre avantage numérique se portera mieux avec lui, surtout avec l’ajout de Marco Charpentier.»

Ce dernier a d’ailleurs inscrit un autre but dans l’uniforme des Draveurs samedi. Ça lui en fait cinq en quatre sorties.

Sur les unités spéciales toutefois, les Draveurs ont été dominés; ils ont concédé trois buts en sept infériorités numériques, en plus d’encaisser le sixième et dernier filet lors d’une attaque massive.

Charpentier a dû quitter la partie en raison d’un virus.

Devant le filet, Maxime Clermont a donné six buts sur 32 lancers. «Maxime n’a pas joué depuis trois ans, c’est normal qu’il se cherche encore. On veut lui donner du temps de jeu pour maximiser nos chances en séries en ayant deux gardiens de qualité. On sait que Marc-Antoine Gélinas peut aussi faire le travail.»

Du côté de Rivière-du-Loup, Guillaume Decelles a stoppé 32 rondelles. Il avait blanchi l’Assurancia de Thetford quelques heures plus tôt.