Les Draveurs se rendront à Jonquière vendredi, où ils n’ont pas connu beaucoup de succès dans les derniers matchs.

Poursuivre sur la lancée

Trois-Rivières — Forts de deux victoires dans la même fin de semaine le week-end dernier, les Draveurs attaqueront les derniers matchs de 2017 avec confiance.

Les hommes d’Alain Côté visiteront d’abord les Marquis de Jonquière, vendredi, avant de recevoir les 3L de Rivière-du-Loup, le lendemain après-midi au Colisée de Trois-Rivières.

Les quatre points récoltés récemment ont permis aux Draveurs de rétrécir l’écart avec les formations du milieu de classement dans la Ligue nord-américaine de hockey.

La commande s’annonce toutefois colossale ce vendredi au Saguenay, les Marquis étant toujours invaincus en temps régulier cette année au Palais des sports. De leur côté, les Draveurs n’ont gagné que deux matchs en 11 tentatives sur la route.

En fait, les sorties à l’extérieur s’avèrent périlleuses pour presque tous les clubs du circuit depuis le lancement des hostilités. Avant le match de jeudi entre Jonquière et Sorel-Tracy, seuls les Éperviers parvenaient à maintenir un rendement supérieur à ,500 sur les patinoires adverses.

Les Draveurs auront toutefois un avantage. Non seulement les joueurs des Marquis risquent-ils d’être fatigués à la suite de ce match à Sorel-Tracy, mais cette rencontre s’est amorcée avec 30 minutes de retard puisque l’autobus de la formation dirigée par Benoît Gratton a été retardée par un grave accident sur la route 175 dans la réserve faunique des Laurentides.

Les performances de Francis Desrosiers (trois points à Saint-Georges) et de Marc-Antoine Gélinas (41 arrêts) laissent néanmoins entrevoir plus de stabilité du côté des Draveurs, qui n’ont jamais remporté trois matchs de suite cette année.

Par ailleurs, les amateurs trifluviens seront heureux d’apprendre que l’homme fort Jon Mirasty sera de retour dans l’uniforme bleu et orange le vendredi 26 janvier, quand les Draveurs retrouveront les Éperviers de Sorel-Tracy.

Ironiquement, il s’agit du seul club que Mirasty a affronté depuis le début de la saison, lui qui n’a pris part qu’aux deux premières joutes de la campagne, face à son ancien club.