La dixième équipe qui joindra les rangs de la future ligue senior - née sur les cendres de la LHSAM - établira son quartier général à Bécancour et non à l'aréna de Grand-Mère. Près de 10 ans après la disparition de l'Xtrême, on avait pourtant espoir à Grand-Mère de voir le hockey senior renaître sous peu.

Odeur de hockey senior à Grand-Mère

Après avoir étendu ses cadres de plus en plus loin au Québec, la Ligue de hockey senior A de la Mauricie pourrait bientôt compter une nouvelle concession au centre même de son bassin original. Un groupe de Grand-Mère déposera sous peu une demande afin d'obtenir une équipe.
L'initiative a démarré il y a quelques mois quand un passionné du secteur, Benoit Park, a approché Claude Vallée, bien connu du monde du hockey shawiniganais pour son travail avec les Cataractes ainsi que l'Xtrême au milieu des années 2000. Vallée ne cache pas qu'il était sceptique que le hockey senior pourrait un jour revivre à Grand-Mère.
«Il m'a appelé, il est venu me voir, on a jasé et on a fait des calculs. Je n'étais pas convaincu. J'ai été voir le calibre et j'ai été voir quels joueurs pourraient jouer pour nous. On a fait nos devoirs. Sur papier, c'est correct. On ne perdra pas d'argent avec ça. On va donner un bon calibre de jeu, un bon spectacle et avoir du bon hockey pour quelque chose qui ne coûte pas cher», souligne Vallée, qui n'hésite déjà pas à parler au futur.
Une dizaine d'hommes d'affaires du coin ont été approchés afin de faire partie d'un consortium qui s'impliquera monétairement et physiquement.
«Ça s'aligne très bien et ça devrait être fait d'ici une couple de semaines. Ça fait longtemps qu'on s'en fait parler, mais je pense que c'est le temps. Depuis le temps que l'Xtrême est parti, il n'y a pas une semaine que je ne me faisais pas parler de hockey. Et maintenant, on m'en parle encore plus», ajoute Vallée, qui agira comme gouverneur de l'équipe.
Du côté de la LHSAM, le président du circuit Alain Beauchamp indique qu'aucun cahier de charges n'a été rempli en vue d'une expansion, mais que la Ligue est plus qu'intéressée à ajouter une équipe, particulièrement depuis la disparation du Turmel de Lac-Mégantic il y a quelques semaines.
«C'est une belle surprise de voir qu'ils sont prêts, mais il y a encore du chemin à faire avant que les gouverneurs acceptent la venue d'une autre équipe. La porte est très grande ouverte. Notre objectif depuis plusieurs années est d'avoir entre 10 et 12 équipes. Grand-Mère est au centre de plusieurs autres marchés, ce qui devrait créer de belles opportunités», mentionne Beauchamp.
Le dossier de la future équipe de Grand-Mère ne sera toutefois pas analysé avant la fin des séries éliminatoires, en vue d'un vote qui aurait lieu à la fin du mois d'avril.
Pas l'Xtrême
Le passage de l'Xtrême de Shawinigan de la Ligue centrale de hockey a marqué les gens de Grand-Mère. Le calibre de jeu était intéressant, mais c'est surtout les durs à cuire et les foires monumentales qui ont fait lever le toit de l'aréna de Grand-Mère. Vallée prévient tout de suite que ce type de spectacle serait impossible à imiter aujourd'hui.
«Ce n'est pas la même ligue, ce n'est pas le même calibre et ce n'est pas la même affaire. Je ne suis pas sûr qu'on va revivre ça. C'était une autre époque et le hockey a changé. Mais nous sommes conscients qu'avec (le souvenir) de l'Xtrême, nous aurons de gros souliers à chausser. Les gens vont devoir être patients et ne pas s'attendre à ce que ce soit l'Xtrême 2.»