Le capitaine des Estacades Cédric Desruisseaux a bien l'intention de venger l'échec subi face aux Riverains l'an dernier.

Midget AAA: parfum de revanche dans le carré d'as

Un parfum de revanche flottera assurément dans l'air lors de la série demi-finale de la Ligue de hockey midget AAA opposant les Estacades de Trois-Rivières aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne, qui prendra son envol vendredi soir au Sportium de Sainte-Catherine. Les Trifluviens ont fraîchement en mémoire leur élimination du printemps dernier aux mains des protégés de Guillaume Latendresse.
Pour le capitaine Cédric Desruisseaux, les retrouvailles avec les Riverains tombent à point, même s'il est d'avis que le Collège Charles-Lemoyne est loin d'être une proie facile. 
«Nous sommes quatre gars qui étaient là l'an passé et c'est certain qu'on veut se venger. C'est un beau défi d'affronter Charles-Lemoyne dans un quatre de sept. Il y a beaucoup d'excitation», explique celui qui a enfilé 30 buts en saison régulière.
Le son de cloche est sensiblement le même du côté de son complice Alex Plamondon. «C'est le fun d'affronter les Riverains. Les vétérans, on est bien content. On va aborder notre série contre eux avec notre mentalité d'underdog et garder les choses simples. On doit s'amuser», mentionne l'attaquant qui a amassé 10 points en quatre matchs depuis le début des séries.
En quête d'un premier sacre
Au-delà des souvenirs du printemps dernier à reléguer aux oubliettes, les Estacades ont dans leur mire un objectif beaucoup plus ambitieux. Ils visent en effet une place en finale de la Coupe Jimmy-Ferrari pour la deuxième fois en seulement 23 ans d'existence du programme.
À compter de vendredi, les Trifluviens en seront à leur troisième présence dans le carré d'as du réseau midget AAA. En 2009, les Estacades s'étaient faufilés jusqu'en finale avant de s'incliner en cinq matchs devant Laval-Bourassa. Les entraîneurs adjoints actuels Francis Nolin et Jimmy Appleby faisaient d'ailleurs partie de cette cuvée.
Le printemps précédent, les Estacades avaient aussi atteint le carré d'as, baissant toutefois pavillon devant le Blizzard du Séminaire Saint-François.
Attaque contre défense
Avec leur victoire en quatre matchs face aux Gaulois du Collège Antoine-Girouard, les Estacades peuvent donc toujours rêver de sabrer le champagne ce printemps. De leur côté, les Riverains ont eu besoin de tout leur petit change pour se débarrasser des Élites de Jonquière en cinq parties au tour précédent. En première ronde, ils avaient aussi eu besoin de cinq matchs pour éliminer l'Intrépide de Gatineau.
«C'est un bel exploit de se rendre en demi-finale. Les gars sont fiers d'eux mais ils n'ont pas l'intention de se contenter de ça», mentionne l'entraîneur-chef Frédéric Lavoie.
Face aux Riverains, la défensive des Estacades aura droit à un test corsé. La bande à Guillaume Latendresse est axée sur l'attaque tandis que les Trifluviens ont fait leur renommée avec leur étanchéité défensive. «Les joueurs de Charles-Lemoyne sont rapides, ils ont de bonnes habiletés offensives. Ça va être important de respecter notre identité qui a fait notre succès cette année», explique le pilote dont la bande a maintenu le meilleur rendement défensif du réseau midget AAA cette saison.
Les deux premiers matchs seront présentés vendredi et dimanche au Sportium de Sainte-Catherine. La série se transportera ensuite du côté de l'aréna Jean-Guy-Talbot pour les troisième et quatrième matchs de ce choc quatre de sept. Dans l'autre demi-finale, le Blizzard du Séminaire Saint-François a rendez-vous avec ses voisins immédiats, les Commandeurs de Lévis.