Étienne Archambault a retrouvé d’anciens compagnons d’armes chez les Draveurs.

Étienne Archambault veut se relancer

Si les observateurs n’ont pas hésité à parler d’une transaction juste pour les deux équipes, la réaction de Nicolas Corbeil et Étienne Archambault a aussi été sensiblement la même, la semaine dernière, quand les 3L de Rivière-du-Loup et les Draveurs de Trois-Rivières se sont échangé deux des meilleurs francs-tireurs de la Ligue nord-américaine de hockey.

À l’instar de Corbeil, un des favoris de la foule en Mauricie, Archambault a pris une bonne journée pour digérer la nouvelle, lui qui était très attaché à l’équipe du Bas-Saint-Laurent.

«Tu ne peux pas être insensible à ça. J’ai remporté une Coupe Vertdure avec eux et un championnat des buteurs», rappelle le patineur de 28 ans, à l’aube de son troisième match avec les Draveurs.

Ses partisans louperivois ont d’ailleurs témoigné de leur amour pour «Archie» en manifestant leur déception sur les réseaux sociaux, dans les heures suivant l’échange. Un peu comme pour la perte de Corbeil à Trois-Rivières, son départ n’a pas fait l’unanimité au sein de la base des partisans.

«Personne ne s’y attendait, moi le premier! L’équipe n’allait pas bien et ma saison n’était pas à la hauteur des attentes. Reste que j’ai développé de belles amitiés avec plusieurs coéquipiers. À cinq dans la même voiture, ça aide! C’est le genre de vestiaire tissé serré qu’on retrouve souvent dans les villes éloignées de la ligue, comme Rivière-du-Loup ou Jonquière.»

N’empêche, il n’est pas débarqué dans un vestiaire rempli d’inconnus, la semaine passée au Colisée... à quelques heures d’un affrontement contre ses anciens coéquipiers des 3L.

Porte-couleurs du Viking (2013-14) et du Blizzard Cloutier Nord-Sud (2014) à ses premiers pas dans la LNAH, Archambault renoue avec les Pierre-Olivier Beaulieu, Mathieu Guertin et Marc-Antoine Gélinas.

Il retrouve aussi Nicolas Dumoulin, avec qui il avait pris la route de Rivière-du-Loup en décembre 2014, après un surprenant échange avec les 3L qui avait amené Maxime Boisclair en Mauricie.

«J’ai pris beaucoup d’expérience et de maturité depuis, estime Archambault, qui a récolté deux passes face aux 3L vendredi dernier, avant d’être blanchi le lendemain au Saguenay.

«Je ne suis pas le plus volubile, ce n’est pas moi qui va rechercher l’attention ou échanger le plus sur les réseaux sociaux. Au niveau de l’engagement par contre, je suis prêt à aider cette équipe, à devenir un bon coéquipier.»

L’ancien des Stingers de Concordia se rapproche également de son domicile de Saint-Hyacinthe, où il gagne sa vie comme estimateur dans une entreprise de construction de terrains sportifs. Il a travaillé sur le dossier du dôme et du gazon synthétique au Stade municipal de baseball, à Québec.

Thetford en ville

La meilleure équipe du plateau, l’Assurancia de Thetford Mines, débarque au Colisée vendredi soir. Les hommes de Bobby Baril ont récolté deux fois plus de points que les Draveurs jusqu’à maintenant (22 contre 11), mais ils ne jouent pas pour ,500 sur les patinoires adverses (3-4).

Les amateurs sont invités à amener leurs toutous et autres peluches pour les lancer sur la patinoire après le premier but des Draveurs.