Vincent Sévigny est le nouveau capitaine des Estacades. Le défenseur sera accompagné dans son rôle par Anthony Ferron, Jérémy Michaud et Jérémy Pellerin.

Hockey midget AAA: C comme dans Sévigny

Chaque année, les Estacades de Trois-Rivières doivent nommer un nouveau capitaine. C'est inévitable, c'est la réalité du hockey midget AAA. C'est le défenseur Vincent Sévigny qui héritera de ce rôle cette saison, un choix qui ne faisait pas de doute.
Repêché par les Tigres de Victoriaville en deuxième ronde l'été dernier, l'arrière de 16 ans devrait passer une deuxième saison complète avec les Estacades, lui qui avait d'importantes responsabilités à la ligne bleue de l'équipe dans son périple vers la finale du circuit midget AAA la saison dernière. Son choix s'imposait, au dire de l'entraîneur-chef Frédéric Lavoie.
«Au vote des joueurs, c'était unanime. Les entraîneurs avaient aussi leur mot à dire, parce qu'il va représenter l'organisation sur et hors de la glace. C'était unanime aussi chez le personnel d'entraîneurs. C'est un pro, autant à l'école que dans ses relations avec les autres. Il donne son effort à 100 % et dans tout. Ça représente bien nos valeurs.»
Sévigny aurait pu jouer sous d'autres couleurs cette année, puisqu'il est originaire de Québec, où réside son père Pierre - qui a évolué pendant trois saisons avec le Canadien de Montréal. Retranché par le Blizzard du Séminaire St-François, il s'était joint aux Estacades et avait promis d'être avec les Estacades à l'automne 2017, même s'il avait la possibilité de retourner à Québec. Il a tenu promesse.
«C'est apprécié qu'il ait décidé de revenir avec nous, surtout que son bon ami Alex Beaucage a fait le saut dans le junior. On est là pour l'aider à se développer, à faire le saut dans le junior», souligne Lavoie.
Le principal intéressé ne s'est même pas posé la question quant à son retour à Trois-Rivières, après qu'il ait été retranché par les Tigres.
«Québec, ce n'était même pas proche. Quand j'ai vu à quel point je me suis amélioré lors de la dernière année, il n'y avait pas de doute que je voulais revenir. C'est toujours le fun d'obtenir la confiance de mes coéquipiers et devenir capitaine. Je vais bien les représenter.»
Sévigny sera appuyé dans ses responsabilités par deux vétérans de l'équipe, les défenseurs Anthony Ferron et Jérémy Michaud. L'attaquant Jérémy Pellerin, qui évoluait avec le Collège Clarétain dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) la saison dernière, complète ce noyau.
Des joueurs de la LHPS
Les Estacades auront accès à un nouveau bassin de joueurs cette saison lorsqu'ils devront faire appel à un réserviste. À la suite d'une entente entre Hockey Québec et la LHPS, il sera possible de rappeler un joueur du circuit scolaire. Lavoie y voit un avantage pour son équipe, mais aussi pour les joueurs en question.
«Je pense que c'est un plus. Les joueurs qui étaient les derniers coupés dans notre équipe faisaient parfois le choix d'aller dans ces programmes. On les perdait pour le reste de l'année. On est content d'être en mesure de leur donner cette expérience où ils vont pouvoir continuer de se développer durant l'année et venir joueur des matchs avec nous. Le midget AAA, c'est un calibre plus relevé. Les recruteurs les voient jouer dans le M18 (dans la LHPS), mais pourront aussi les évaluer dans le midget AAA et comparer.»
Les Estacades, qui sont à la recherche de leur première victoire cette saison, ont rendez-vous avec les Chevaliers de Lévis vendredi soir au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.