Les vétérans Tristan Luneau et Anthony Bédard ont été nommés respectivement capitaine et assistant-capitaine de l’édition 2019-2020 des Estacades de Trois-Rivières.

Hockey Midget AAA: Luneau comme point de mire

TROIS-RIVIÈRES — Tristan Luneau sera le point de mire de la nouvelle saison des Estacades de Trois-Rivières. À la veille du premier match de la campagne face au Séminaire Saint-François, le surdoué défenseur a été présenté comme capitaine de l’édition 2019-20.

Âgé de 15 ans, Luneau en sera à sa deuxième saison avec l’équipe, puisqu’il a bénéficié du statut d’exceptionnel pour s’installer dans le midget AAA l’an dernier. Il est pressenti comme le favori pour être le premier joueur réclamé au prochain repêchage de la LHJMQ. «J’ai été un peu surpris d’avoir été choisi, vu mon âge. C’est tout un privilège d’être choisi comme capitaine», expliquait l’adolescent natif des Bois-Francs, qui succède… à son frère Tommy! « On se donne le relais en famille! Je peux certainement m’inspirer de son travail l’an dernier pour donner l’exemple.»

Luneau sait qu’il attaque une saison importante dans son cheminement. Il y a quelques mois, il s’est engagé avec les Badgers du Wisconsin dans la NCAA, la même université que l’espoir du Canadien Cole Caufield. Il insiste toutefois pour préciser qu’il n’a pas encore tourné le dos à la LHJMQ. «J’ai simplement choisi mon université si je vais de l’autre côté. Ça ne veut pas dire que je vais y aller. Il me reste un an pour faire un choix, il n’y a rien qui presse. L’important, c’est de continuer à progresser. Peu importe où je vais jouer l’an prochain, l’écart sera important avec le midget AAA alors je dois me préparer en conséquence.»

La progression, c’est d’ailleurs le mot-clé pour les Estacades au complet. Avec huit joueurs de 15 ans, la formation a du travail devant elle pour rivaliser avec des équipes qui vont aligner plus de vétérans. «On ne sera pas l’équipe favorite, ça c’est certain! Ça va peut-être nous prendre un peu de temps avant de décoller mais l’important, c’est de progresser. Si je compare avec l’an passé par contre, je pense que l’équipe sera plus sérieuse. Plus il y a de joueurs âgés dans l’équipe, plus il y a de distractions», lance Luneau.

Voilà un constat franc qui fera certainement plaisir à Frédéric Lavoie. Le pilote ne demande pas mieux que de travailler avec un groupe assoiffé de garnir son coffre à outils. «Nous sommes dans une ligue de développement, tout le monde fait les séries. L’accent doit toujours être mis sur la progression», propose-t-il. «Le midget AAA, c’est un cycle d’un an. On ne connaît pas tant les autres équipes. En début de saison, on ne fixe donc pas d’objectif en terme de victoires ou de rang au classement. Tout est fait en fonction du développement.»

Bien sûr, le rendement de l’équipe en matchs préparatoires est signe qu’il y a du talent au pouce carré dans le vestiaire. Six gains, un échec, voilà un palmarès étoffé même s’il a été assemblé en été. «Ce n’est pas gage de succès pour autant. Ça ne garantit rien», prévient Lavoie. «On sait qu’on a une équipe rapide, qui mise sur deux excellents gardiens. Pour le reste, on va le découvrir au cours des prochaines semaines.»

Lavoie sait aussi qu’il peut s’appuyer sur un roc comme capitaine. Si Luneau s’est dit surpris par sa nomination, il fut un choix incontournable. «Il a tout le package. Éthique de travail irréprochable sur et hors glace, de même qu’à l’école. C’est un pro, qui vivra une première expérience de leadership. On a vérifié avec lui pour être certain qu’il était à l’aise avec ce rôle. Et c’est le cas. Ce sera un bel apprentissage pour lui.»

L’autre vétéran de l’équipe, Anthony Bédard, va occuper le rôle d’assistant. Les deux autres postes d’assistants seront octroyés dans les prochaines semaines, quand Lavoie et ses adjoints vont mieux connaître le groupe.

Carnet de notes

Le match d’ouverture locale des Estacades sera présenté dimanche à 13 h à l’aréna Jean-Guy-Talbot face aux Élites de Jonquière. Le vieil aréna sera d’ailleurs utilisé pour les trois premiers matchs à domicile de l’équipe, en raison des travaux actuels au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.