Carey Price

Hockey masculin: manque de cohésion

Le Canada n'a pas amorcé le tournoi olympique de hockey avec la victoire spectaculaire que plusieurs lui prédisaient, mais j'ai tout de même aimé ce que j'ai vu de la part de la troupe de Mike Babcock.
Il fallait s'y attendre, la première période de la rencontre face aux Norvégiens a été difficile pour les représentants de l'unifolié, avec un manque évident de cohésion et du jeu décousu. Mais les choses se sont replacées par la suite et l'éthique de travail était excellente. C'est ce qui en dit le plus long d'une équipe lorsque tu abordes un tournoi. Les joueurs se sont beaucoup repliés et le jeu défensif était excellent. Je pense que c'est de très bon augure.
Les Norvégiens n'ont donné aucune opposition au Canada et ne faisaient que fermer le jeu, ce qui explique le bas pointage de 3-1.
À mon avis, on devrait voir le Canada renforcer son plan et progresser plus le tournoi avancera, une façon de faire qui me rejoint beaucoup. Je pense que l'équipe d'entraîneurs du Canada sera satisfaite de ce résultat et je doute qu'ils feront des ajustements majeurs parce que ça enverrait comme message aux joueurs que le personnel n'est pas convaincu de son propre plan.
Carey Price n'a pas été testé lors de ce match et le Canada enverra Roberto Luongo dans le filet aujourd'hui. Les entraîneurs veulent être politiquement corrects avec le gardien des Canucks de Vancouver, mais au final, je pense que c'est avec Price que le Canada aura du succès, surtout avec la saison qu'il connaît par rapport à celle de son coéquipier. Luongo a gagné l'or en 2010 et c'est ce qui lui donne une chance, mais je suis convaincu que c'est le portier de 26 ans qui est leur homme de confiance.
Amorcer le tournoi en affrontant la Norvège et l'Autriche permettra aussi à Babcock de faire quelques expériences avec ses trios, ce qui a valu à Martin St-Louis de se retrouver aux côtés de Sidney Crosby. J'espère toutefois que le Canada gardera intacte l'unité composée de Patrice Bergeron, Jamie Benn et John Tavares. C'est un trioqui amène beaucoup d'énergieet c'est d'ailleurs Benn qui a marqué le deuxième filet des Canadiens.