Chantal Lampron s’est dite enthousiaste à l’idée de mettre sur pied cette nouvelle équipe.

Hockey féminin: Chantal Lampron à la barre des Diablos

Trois-Rivières — Les dirigeants du tout nouveau programme de hockey féminin des Diablos ont misé sur l’expérience en choisissant leur première entraîneure-chef. C’est l’ancienne joueuse Chantal Lampron qui pilotera la nouvelle équipe.

Il s’agit d’un tout premier mandat d’entraîneure pour elle. Comme joueuse, elle a fait partie de la toute première édition des Rafales de la Mauricie en plus de remporter une médaille d’argent au Championnat canadien des moins de 18 ans. Par la suite, elle a pris part à quelques championnats canadiens au niveau senior et a rejoint la formation du Collège Laflèche lors de sa première saison au niveau collégial AA. Sa carrière de joueuse a pris fin avec l’Avalanche du Québec dans la Ligue nationale de hockey féminin.

Elle voit d’un bon œil cette prochaine étape dans sa carrière. «Je suis très fébrile. C’est un beau projet qui démarre pour le Cégep de Trois-Rivières. Je pense que la région avait besoin de ça, pour continuer dans la même veine que les programmes des Rafales et des Estacades. C’est une suite logique qui représente pour moi un beau défi. J’ai hâte de le relever», a-t-elle souligné.

Celle qui a passé de nombreuses années en tant que joueuse compte d’ailleurs transposer son expérience derrière le banc des Diablos. «C’est un avantage pour moi. Ça me permet de comprendre la réalité des joueuses et de savoir quelles sont leurs attentes. De plus, je suis bien placée pour savoir que lorsqu’un nouveau programme démarre, il est possible d’avoir de belles réussites si tout le monde y croit.»

Ses ambitions sont sans limites en vue de la toute première saison de son équipe. «Nous voulons faire un excellent recrutement pour former une équipe unie où chaque joueuse est capable de développer son potentiel. On espère être une équipe compétitive dès notre première année et intégrer la division 1 après deux ans, lorsqu’on aura la chance de faire une demande», a soutenu la pilote.

Un personnel issu du milieu

Chantal Lampron n’est toutefois pas la seule à se joindre aux Diablos en hockey féminin. Geneviève Turgeon ainsi que Noémie Bellavance l’épauleront dans sa tâche, s’occupant respectivement de l’entraînement des gardiennes et du développement individuel des joueuses.

Pour ce qui est de Geneviève Turgeon, elle a connu une grande carrière de gardienne de but aux niveaux collégial et universitaire, s’alignant avec le Cégep de Limoilou et l’Université du Maine. Noémie Bellavance, quant à elle, a été entraîneuse adjointe au Collège Laflèche en plus de diriger les Rafales de la Mauricie pendant quelques saisons.

Trois premières SIGNATURES

En plus de la nomination du personnel entraîneur, les Diablos ont procédé à la signature des trois premières joueuses de la formation. Il s’agit de la gardienne de but Magalie Parent et des défenseures Rosalie Aubé et Océane Jutras. Selon Chantal Lampron, elles représenteront les leaders de l’équipe qui en sera à ses balbutiements.

«On a choisi ces joueuses en fonction de la vision que nous avons pour notre formation. On les considère comme les piliers de notre équipe auxquels les autres joueuses vont pouvoir s’identifier», a expliqué la pilote.

Rappelons que la nouvelle équipe de hockey féminin division 2 des Diablos du Cégep de Trois-Rivières amorcera ses activités lors de la saison 2020-2021.