Daniel Paradis
Daniel Paradis

Hockey: Daniel Paradis et la structure intégrée se séparent

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Après sept ans comme directeur de la structure intégrée Estacades et coordonnateur du Sport-études de Hockey Mauricie, Daniel Paradis s’apprête à relever de nouveaux défis.

Son contrat venant à échéance le 30 juin, Paradis a appris que Hockey Mauricie souhaitait revoir ce mandat, tout en lui consacrant moins de ressources monétaires. La précédente entente avait été signée avec André Ricard. Avec René Leclerc aux commandes, le conseil d’administration a décidé d’emprunter une autre avenue.

«Ce ne fut pas une décision facile mais c’est la décision que nous avons prise», explique le président de Hockey Mauricie. «On va bientôt ouvrir un nouveau poste. Il n’y a pas d’urgence de le combler dans la situation actuelle mais on ne fera pas traîner les choses pour rien non plus. On va juste s’assurer de faire les choses dans le bon ordre.»

De son côté, Paradis insiste pour dire que la séparation a été réalisée à l’amiable. «J’avais fait sept ans à Jonquière, j’ai fait la même chose à Trois-Rivières. C’est un chapitre qui se termine. Je suis fier du boulot abattu.»

Sous sa gouverne, la structure a notamment accouché d’un nouveau circuit atome AA-BB, afin de mieux préparer les meilleurs jeunes de la région à faire le saut dans les plus compétitives catégories dans le peewee. L’initiative a permis au réseau de perdre moins de joueurs au profit du réseau scolaire. «Pour la suite, j’ai de nouveaux projets en tête. Je sais que ce sera à la fois valorisant et enrichissant, peu importe lesquels vont se matérialiser.»