Tyler Garkow a subi sa deuxième défaite de la saison.

Hale déplume les Aigles

TROIS-RIVIÈRES — Littéralement déchainés la veille dans une victoire de 16-1, les Aigles de Trois-Rivières ont été domptés par le vétéran Jake Hale, mercredi soir au Stade Stéréo Plus, dans une victoire à sens unique de 7-2 des Champions d’Ottawa signée devant 1722 spectateurs.

Après avoir permis aux deux premiers frappeurs des Aigles d’atteindre les sentiers avec des simples, le partant des Champions a complètement pris le contrôle du match en retirant 18 des 19 frappeurs suivants. Le bref moment d’espoir accordé aux Trifluviens a été le fruit d’une erreur de Steve Brown qui a échappé un ballon au champ gauche. Outre ce soubresaut, Hale était dans une classe à part, mercredi.

Pendant ce temps, les protégés de Hal Lanier en ont fait suffisamment pour se forger une avance de 4-0 – dont deux points sur un circuit de Vincent Guglietti – face à un Tyler Garkow qui n’a pas si mal fait en cinq manches sur la butte.

En revanche, seul David Glaude a réussi à offrir un peu de piquant à ses partisans avec un circuit de deux points qui a réduit l’écart à deux points en fin de septième manche. Cette frappe a d’ailleurs coïncidé avec la fin de la brillante soirée de travail de Hale.

Malheureusement pour les Aigles, l’écart s’est considérablement accru en raison d’une prestation chancelante en relève. Appelé en renfort en neuvième manche, Kyle Halbohn a effacé tout espoir de remontée en accordant trois points sur des doubles de Daniel Bick, Jordan Caillouet et Steve Brown.


« Cet arbitre forme sa zone des prises avec les lignes de la boîte des frappeurs plutôt que le marbre. On affronte un gars qui réussit habituellement 4 retraits au bâton par neuf manches en moyenne et, tout à coup, il se transforme en Nolan Ryan ce soir? »
T.J. Stanton

Le releveur Daniel Carela n’en demandait pas autant pour terminer le boulot de démolition amorcé par Hale sur la butte. En deux manches il a été parfait, s’offrant au passage quatre retraits sur trois prises pour empocher son premier sauvetage de la campagne.

Stanton furieux
À sa sortie du terrain, le gérant des Aigles était particulièrement furieux envers l’officiel Connor McKenna en raison d’une zone des prises trop généreuse à son goût. «Cet arbitre forme sa zone des prises avec les lignes de la boîte des frappeurs plutôt que le marbre. On affronte un gars qui réussit habituellement 4 retraits au bâton par neuf manches en moyenne et, tout à coup, il se transforme en Nolan Ryan ce soir? C’est très difficile pour nos frappeurs de s’adapter à une telle zone de prises», a pesté T.J. Stanton, également déçu de son releveur Halbohn qui a bousillé la fin du match.

«Il est un bon lanceur qui a connu une mauvaise manche. Il a eu des problèmes avec la précision de ses lancers. Il faut aussi donner du crédit aux Champions qui ont saisi l’occasion de se sauver avec le match.»

De son côté, le vieux routier Hal Lanier félicitait le caractère de sa bande après une rude défaite la veille. «C’est une grosse victoire. On s’est bien relevé. Je suis fier des gars qui ont rebondi de belle façon», a mentionné le gérant des Champions, évidemment heureux du rendement de son partant.

«Ses tirs avaient beaucoup de mordant ce soir, il nous a offert une grande prestation. Il n’a échappé qu’un seul changement de vitesse dans cette sortie de grande qualité. Puis, Carela a fait sa part pour confirmer notre victoire», a commenté Lanier, dont l’équipe a maintenant remporté sept de ses neuf derniers matchs.

Aigles et Champions compléteront leur série de quatre matchs jeudi soir à Trois-Rivières en déléguant respectivement sur la butte Chris Murphy (4-2) et Austin Chrismon (3-4).