Idole d’une génération, Vladimir Guerrero s’arrêtera au Stade Stéréo Plus le 23 juin.

Guerrero à Trois-Rivières le 23 juin

TROIS-RIVIÈRES — L’organisation des Aigles déroulera le tapis rouge pour Vladimir Guerrero, dès le 20 juin, et ce pour quelques jours.

Grâce aux propriétaires Michel Côté (Côté-Réco) et Jean Tremblay (Groupe Vertdure), la dernière grande vedette des Expos de Montréal visitera Trois-Rivières, Québec et Montréal jusqu’au 23 juin, avant de retourner en République dominicaine le lendemain.
Les Aigles ont ainsi gagné leur pari en attirant Guerrero, trois ans après un premier refus.

Au Stade Stéréo Plus le 23 juin
Guerrero devrait arriver en ville le mercredi 20 juin. Le maire et des conseillers municipaux le recevront à l’hôtel de ville et il passera les heures suivantes chez différents partenaires des Aigles. Les gens pourraient bien le croiser dans un restaurant du centre-ville. Une conférence de presse est aussi prévue.
Le lendemain, Guerrero montera à bord d’un autobus qui le conduira à Québec, avec des partenaires d’affaires de l’équipe ainsi que des élus trifluviens.
Au Stade Canac, les Capitales rencontreront les confrères trifluviens et il y aura une présentation sur les avantages du terrain synthétique, aménagé l’an dernier.
En soirée, les Aigles se mesureront aux Capitales. Guerrero se rendra ensuite à Montréal, le 22 juin, pour participer à une activité caritative.
Il sera de retour en Mauricie le 23 juin, à temps pour la présentation d’un match entre les Oiseaux et une sélection de joueurs de la République dominicaine, disputé en après-midi (13 h).
Il est déjà confirmé que Vlad se prêtera à une séance de photos pour les amateurs, qui seront sans doute très nombreux à venir l’acclamer, surtout si Dame nature collabore.
«Nous travaillons sur le dossier depuis plusieurs mois et nous avons maintenant les preuves qu’il sera chez nous la semaine prochaine. C’est tout un honneur de recevoir la visite d’un joueur qui a marqué l’histoire des Expos», a déclaré le président des Aigles, Marc-André Bergeron.
Les Aigles ont bon espoir que Guerrero n’annule pas sa visite à quelques jours d’avis, comme ce fut le cas il y a trois ans. Il a notamment échangé des informations personnelles importantes avec la personne chargée de réserver ses billets d’avion.
Il s’agira de sa dernière sortie publique au Québec avant son entrée au Temple de la renommée du baseball, à Cooperstown le 29 juillet. Guerrero, fort de ses 16 saisons dans le Baseball majeur avec quatre équipes, dont les Expos pendant huit ans, a récolté 92,9 % des votes pour mériter sa place au panthéon.
Pour plusieurs, ce sera l’occasion de le féliciter pour cet exploit. Bon nombre d’observateurs avaient d’ailleurs noté le rendez-vous manqué de mars dernier, au Stade olympique, quand le grand Vlad n’était même pas dans les gradins pour voir son fils, Vladimir Jr, claquer le circuit de la victoire des Blue Jays face aux Cards de St. Louis, devant une foule en délire.

À jeudi...
Le deuxième match de la série face au Stockade de Salina, qui devait avoir lieu mercredi, a été remis à jeudi, 17 h, en raison de la pluie. Les Aigles devront donc disputer un programme double et lors du second duel, ils devraient en découdre avec leur ancien joueur, le lanceur Edilson Alvarez. C’est donc loin d’être gagné.
Le gérant T.J. Stanton a tout fait pour que le match ait lieu mercredi. Il a retardé sa décision, avant d’opter pour la présentation de la partie, question de ne pas chambouler sa rotation de partants.
Peu avant 19 h, de fortes averses se sont abattues sur le terrain et la toile protectrice n’était pas encore installée. Les deux entraîneurs ont par la suite décidé, à regret, de reporter la rencontre, une première cette année au Stade Stéréo Plus.