Petter Solberg (à gauche) a réalisé le meilleur chrono de la fin de semaine, dimanche en avant-midi.

Qualifications: pas de parcours parfait pour Solberg

De loin le coureur le plus rapide la veille sur le circuit du Grand Prix de Trois-Rivières, Petter Solberg était en droit d'espérer un parcours parfait lors de la deuxième journée de qualifications. Mais ses espoirs ont été anéantis lors de la troisième manche.
Premier au départ de la vague la plus rapide de la troisième manche, le Norvégien a été poussé hors de la ligne de course par Timur Timerzyanov dans le premier virage, et il n'a jamais été capable de s'en remettre. Il a terminé la course au cinquième rang.
Mais le vainqueur de l'épreuve de 2014 a rebondi lors de la dernière manche qualificative. Évoluant dans une vague moins rapide, il l'a aisément emporté, et a surtout signé le temps le plus rapide du week-end, 3 min 20,947 s, plus d'une demi-seconde d'avance sur son plus proche poursuivant, Johan Kristoffersson.
Grâce à cette performance, Solberg termine premier au classement cumulatif avec 186 points, contre 167 pour Timerzyanov et 165 pour Kristoffersson. Au total, 12 pilotes participeront aux demi-finales dimanche après-midi, classés selon le nombre de points recueillis - entre 50 et 27 par manche - lors de ces deux journées.
Block surprend
La surprise de la matinée dimanche a sans contredit été la deuxième place de Ken Block lors de la dernière manche qualificative, grâce à un chrono de 3 min 22,040. Il termine donc les qualifications au septième rang.