À l'âge de 14 ans, le filleul de Jean-François Dumoulin, Gabriel Boisvert, a laissé une bonne impression en supermoto au GP3R.

Pas gênant pour un débutant!

À sa deuxième course à vie en supermoto, Gabriel Boisvert a étonné en terminant quatrième sur 11 motocyclistes chez les amateurs.
Les frères Timmy et Kevin Hansen ont rencontré les amateurs durant le week-end.
L'adolescent d'à peine 14 ans a pu côtoyer quelques-uns des meilleurs acteurs du championnat américain de l'AMA Supermoto. Il s'est aussi fait plaisir devant parents et amis.
Gabriel Boisvert est le filleul du pilote trifluvien Jean-François Dumoulin. «J'ai commencé cet été et j'ai attrapé la piqûre», a-t-il raconté, avant de retourner en piste, plus tard dimanche.
50 ans deux fois
Il n'y a pas que le GP3R qui célèbre cette année son demi-siècle d'existence. La discipline du rallycross a vu le jour sur le circuit de Lydden Hill, en Angleterre, il y a 50 ans. Heureuse coïncidence!
Pas de fumée, pas de problème
Toutes les séries ont souffert du mauvais temps en amorce de la journée de samedi. C'est le cas des pilotes de Formula Drift Canada qui, sur la surface mouillée n'ont pas été en mesure d'offrir le même spectacle de boucane avec leur dérapage contrôlé. Pour le chef du Service d'incendie de la Ville de Trois-Rivières, Dany Cloutier, cela avait du bon: pas de fumée, pas de feu!
Timerzyanov toujours le plus rapide
Même si Johan Kristoffersson a survolé la compétition du Canada RX, le record de temps en piste pour le rallycross appartient encore au Russe Timur Timerzyanov, en vertu de son chrono de 47,141 secondes établi l'an passé. Le parcours de Timerzyanov a pris fin en demi-finale dimanche.
«Tchou-Tchou» a déraillé
Le nom d'un pilote de rallycross a attiré l'attention en fin de semaine, alors qu'un dénommé CsuCsu (prononcé Tchou-Tchou) était inscrit à la compétition principale. Il s'agit en fait du Hongrois Lukacs Kornél, qui conduisait une Kia Rio. «Tchou-Tchou» a manqué le train en concluant la compétition en 19e position sur un total de 20.
Un travail de famille chez les Hansen
On savait déjà que l'écurie Peugeot-Hansen était tissée serrée, avec la présence des deux fils Timmy et Kevin en piste, mais aussi le père Kenneth comme chef d'équipe et la mère Susann comme directrice de l'écurie. 
Visiblement, tout le monde met la main à la pâte. Après la finale en rallycross, on pouvait apercevoir Susann ranger l'équipement et la machine à café dans des boîtes en direction de l'Europe. On peut douter que Toto Wolff effectue les mêmes tâches pour l'écurie Mercedes en Formule 1.
Il reste un tour!
Les auditeurs de la retransmission internationale de la course de RX2 ont eu droit à un moment cocasse lorsque le commentateur Andrew Coley a décrit avec vigueur la victoire de Cyril Raymond. Le problème, c'est qu'il restait encore un tour à faire à la course. Coley a préféré en rigoler sur les réseaux sociaux en demandant à ses abonnés combien de tours compte une finale de RX2.
Honda en visite lundi
L'écurie Olsbergs MSE de Honda, qui évolue dans le Championnat américain de rallycross, testera ses voitures sur le circuit du GP3R lundi. 
L'équipe basée à Charlotte, en Caroline du Nord, est arrivée à Trois-Rivières dimanche et désire comparer ce temps en piste à ceux des voitures du Championnat mondial de rallycross. Les deux séries rivales évoluent en parallèle depuis la formation de championnat planétaire par la Fédération internationale de l'automobile, en 2014.
Un appui de la Belgique
En Belgique, sur le circuit de rallycross Jules-Tacheny, Jérôme Larive est l'homme à tout faire. C'est justement en raison de sa grande polyvalence que le DG du GP3R, Dominic Fugère, l'a enrôlé dans son équipe pour la fin de semaine.
«J'ai rencontré Dominic en 2015 et nous sommes devenus de bons potes. Il m'appelle l'extincteur de problèmes», rigole le sympathique Belge, qu'on ne peut louper aux abords d'une piste avec son chapeau tricolore aux couleurs de son pays.
Larive a été engagé par la firme IMG cette année afin de superviser les paddocks pendant le championnat mondial, mais à Trois-Rivières, il a prouvé son utilité en dépannant les bénévoles sur la piste de l'Hippodrome 3R. Une aide précieuse saluée par tous les intervenants.