La fin de semaine de travail d'Andrew Ranger a été tout simplement parfaite.

Côte à côte: la première manche à Ranger

Avant de sauter dans leur bolide NASCAR la semaine prochaine, Marc-Antoine Camirand et Andrew Ranger avaient rendez-vous lors de ce premier week-end du Grand Prix de Trois-Rivières pour un duel en véhicule côte à côte sur la piste de rallycross, dans le cadre du Championnat CXE. C'est le pilote de Granby qui a remporté le premier affrontement entre les deux hommes.
La venue de Nicolas Hamilton a inspiré plusieurs personnes atteintes de paralysie cérébrale. Le sympathique pilote est d'ailleurs allé rencontrer sept d'entre eux à l'hippodrome afin de leur serrer la pince et discuter avec eux. Un geste qui a été grandement apprécié.
La fin de semaine de travail de Ranger a été tout simplement parfaite. Que ce soit en essais, en qualifications, en demi-finale ou en finale, jamais un autre pilote n'a pu le déloger de la première place. Camirand a bien essayé, mais le côte à côte préparé par BRP avait plusieurs secondes d'avance sur ses adversaires.
«Je suis bien content de ma fin de semaine, c'en était une de rêve. Can-Am m'a préparé une voiture de haute qualité et je n'ai que du bon à dire sur la machine. Nous étions trois pilotes quand même similaires au niveau de la vitesse, dont Camirand», a analysé Ranger, qui espère voir ce nouveau championnat continuer de grandir.
«Ce sont des véhicules qui coûtent cher, mais ce sont des véhicules qui vont chercher de bonnes vitesses. J'ai plus de fun là-dedans que dans une plus grosse automobile», souligne celui qui avait couru en RX2 en 2016.
Même s'il a terminé deuxième, le coureur de Saint-Léonard-d'Aston était heureux de sa fin de semaine derrière le volant.
«C'était un bon week-end, même si on savait avant de s'en venir que Ranger serait le rival numéro un. Il a une voiture d'usine de BRP alors que nous, c'est une équipe indépendante. On a travaillé très fort et c'est une saine compétition avec Andrew. Je ne dirais pas qu'il avait plus de puissance que nous, mais il était mieux équilibré. Il avait des pièces que nous n'avons pas réussi à avoir. Si c'était resté mouillé, on aurait eu des chances, mais pas sur le sec», a souligné Camirand, qui a mis la table en vue de l'épreuve de la série NASCAR Pinty's de la semaine prochaine.
«J'ai fait un deal avec Andrew. Je lui ai dit que je le laissais gagner le rallycross, mais qu'il me laissait gagner le NASCAR la semaine prochaine!», a-t-il rigolé.
Nouveau recordman
Grâce à ce succès, Camirand est devenu le nouveau recordman pour le nombre de podiums au GP3R. Cette deuxième place lui a permis de dépasser le «Doc» Jocelyn Hébert qui en compte 20. Les deux pilotes seront en action la semaine prochaine. Parions que le record pourrait de nouveau changer de mains.
Plus difficile pour Hamilton
À sa première présence dans une voiture de rallycross, Nicolas Hamilton a connu une fin de semaine plus ardue, surtout sous la pluie.
Dès sa première sortie en piste, il a touché le mur à la sortie de l'hippodrome et la voiture a nécessité des réparations. Puis dimanche, le frère du triple champion de Formule 1 Lewis Hamilton, a de nouveau fait une sortie de piste, ce qui a nécessité des réparations.
Le Britannique a finalement pris le cinquième rang mais n'a pu participer à la finale.
Atteint de paralysie cérébrale, il s'agissait pour Hamilton d'un important défi que de courser à Trois-Rivières, surtout que son expérience en piste se résumait à des circuits entièrement en asphalte. Sa venue a inspiré plusieurs personnes atteintes de ce trouble moteur. Le sympathique pilote est d'ailleurs allé rencontrer sept d'entre eux à l'hippodrome afin de leur serrer la pince et de discuter avec eux. Un geste qui a été grandement apprécié.