Michel Barrette a terminé 24e, samedi, et 18e, dimanche, lors des deux épreuves du week-end en Coupe Nissan Micra.

Barrette défie le maire Lévesque!

La campagne électorale municipale n'est pas encore commencée à Trois-Rivières, mais Yves Lévesque s'est fait un ennemi de taille ce week-end. Michel Barrette a défié le maire de Trois-Rivières à un duel sur la piste l'année prochaine au Grand Prix de Trois-Rivières.
On ne sait pas exactement ce qu'a pu dire le premier magistrat à propos du comédien, mais Barrette a été piqué au vif et l'a partagé avec les milliers de personnes qui s'étaient déplacées samedi soir au centre-ville pour assister à son spectacle.
«Le maire a osé dire que je n'étais que bon pour acheter des chars, que je connaissais ça mais que je n'étais pas capable de rouler vite. J'ai donc dit sur scène que l'an prochain, il va faire les essais, les qualifications et la course, et que s'il termine derrière moi, et c'est ce qui va arriver, il va tondre la pelouse du parc Champlain à bras!», a lancé sérieusement l'humouriste.
Semble-t-il que le message s'est rendu au maire, mais aussi à l'organisateur de la Coupe Nissan Micra, Jacques Deshaies, qui se serait montré intéressé. On se souviendra qu'Yves Lévesque avait participé au GP3R comme pilote en 2004 à bord d'une Honda Civic.
À sa première présence en piste comme pilote au GP3R, Barrette n'a pas caché avoir vécu un rêve en s'attaquant au célèbre tracé trifluvien en compagnie de ses deux fils Martin et Nicolas.
«Ça va avoir l'air cliché, mais pour moi, c'est un week-end de rêve. Il y a 40 ans, je me retrouvais dans les estrades en rêvant un jour d'être sur la piste, et de le faire 40 ans plus tard avec mes boys...», a-t-il lancé avant de prendre une longue pause afin d'éviter d'être envahi par l'émotion.
Sur et hors de la piste
Le Paul Newman du Québec, il se définit de la sorte, a offert samedi soir un spectacle gratuit au centre-ville. Un orage a frappé la soirée, mais le traditionnel spectacle pyrotechnique a été en mesure d'avoir lieu un peu plus tard que prévu. Il faut dire que l'humoriste avait été conquis par le public trifluvien.
«On m'a dit: Michel, tu ne peux pas faire plus de 30 minutes avec l'horaire de la soirée. C'est comme demander à Jean-Marc Parent de faire seulement une heure de spectacle! 
En plus, il y avait une grosse foule, mais le public était attentif et répondait. On a combiné mes deux passions puisque ça fait 35 ans que je fais de la scène et 60 ans que je suis un gars de ''char''. C'est un rêve qui se réalise.»
En piste, Barrette a terminé 24e, samedi, et 18e, dimanche, lors des deux épreuves du week-end en Coupe Nissan Micra.