Louis-Pierre Godin, du Ki-8-Eb, prend part à l'Omnium du Québec qui est présenté au Golf de la Faune à compter de jeudi à Québec.

Godin croit en ses chances

Les têtes d'affiche du golf professionnel sont légion cette semaine à l'Omnium du Québec Promutuel Assurance.
Les Dave Lévesque, Javier Sanchez, Bill Walsh et autres Bryn Parry se livreront une compétition féroce pour mettre la main sur une partie de la bourse de 100 000 $, dont 18 000 $ sont réservés au gagnant.
Sanchez, natif du Mexique et résident du Missouri, s'est amené dans la région de Québec avec une longue et fructueuse feuille de route. Enfant issu d'une famille pauvre, il a quitté son Mexique natal à l'adolescence pour migrer aux États-Unis où il a découvert le golf.
Son talent n'a pas tardé à faire surface au point où il a pu faire de nombreuses qualifications au circuit de la PGA. Ses efforts lui ont valu de participer huit fois à l'Omnium des États-Unis, dont cinq en compagnie des réguliers de la PGA et trois autres avec les joueurs du Circuit des Champions.
Il fera cependant face à une forte opposition. Les amateurs devront garder un oeil attentif sur le Canadien Walsh, un golfeur originaire de Val-Morin. Grâce à son premier rang au classement de l'Ordre de Mérite du golf canadien, Walsh participera à l'Omnium canadien qui aura lieu au club Royal Montreal à la fin de juillet. Il est le joueur que Lévesque a battu en finale du Championnat de la PGA du Canada, il y a quelques jours, en Ontario.
Pour Walsh, la tenue de l'Omnium du Québec se veut une excellente façon de peaufiner son jeu en vue de l'Omnium canadien, grâce au tournoi de quatre rondes présenté sur les allées du Golf de la Faune.
S'il y a quelqu'un qui peut - et veut - mêler les cartes, c'est bien Lévesque. Récent vainqueur du Championnat de la PGA du Canada, le golfeur originaire de Price se dit en grande confiance et son jeu est bien adapté pour le parcours de La Faune.
Tous les golfeurs qui participent à l'Omnium du Québec rêvent de voir leur nom inscrit sur la fameuse Coupe qui réapparaît après une absence de 20 ans. Le gagnant verra son nom gravé aux côtés des Al Balding, Dave Barr, Dan Halldorson, Daniel Talbot (trois fois), Michael Bradley, Adrien Bigras et Serge Thivierge.
Godin croit en ses chances
Le Trifluvien Louis-Pierre Godin sera lui aussi à surveiller à Québec. Le golfeur originaire de Champlain se présente au club de golf de La Faune le vent dans les voiles puisqu'il a pris la deuxième position du Tournoi des Maîtres des Etchemins il y a deux semaines. Ses belles performances lui ont également permis d'atteindre les huitièmes de finale lors du Championnat par trou du Circuit des professionnels de golf du Canada présenté la semaine dernière à Aurora, en Ontario.
«Je viens de connaître deux bons tournois en ligne, alors c'est certain que c'est agréable de commencer l'année du bon pied. Ça donne un peu de momentum», souligne-t-il. «Depuis quelque temps, je joue du bon golf, alors ça augure bien.»
Même si la qualité des golfeurs présents à l'Omnium du Québec Promotuel Assurance est assez relevée, Godin soutient que son plan de match est fait. Il souhaite frapper le maximum de bons coups afin d'obtenir le meilleur résultat possible, sans se soucier des autres golfeurs présents sur le terrain.
«C'est un terrain qui n'est pas large et il est bondé d'obstacles sur chaque trou. C'est du foin de chaque côté de l'allée, donc ça va avantager ceux qui sortent des blocs de départs le plus droit possible. À partir de là, c'est un terrain qui est attaquable. Je vais essayer de ne pas trop perdre de balles», a-t-il lancé à la blague.
Les amateurs de golf de la région suivront aussi les résultats d'Yvan Beauchemin (La Tempête), Benoit Latour-Larouche (un Trifluvien qui est le professionnel-hôte) et Francis Rouiller, l'ancien des Patriotes de l'UQTR qui vient d'amorcer sa carrière de golfeur professionnel.