David Glaude s’est bien débrouillé à l’arrêt-court lors de sa première saison chez les Aigles.

Glaude n’aura pas de passe-droit

TROIS-RIVIÈRES — Comme l’an dernier, les Aigles ont entrepris leur camp d’entraînement avec un seul Québécois pratiquement assuré de décrocher un poste avec l’équipe. Mais David Glaude le sait, il n’aura aucun passe-droit.

En 2017, le lanceur Guillaume Blanchette faisait partie du personnel de lanceurs, avant d’être remercié durant la saison. Glaude était arrivé un peu plus tard en raison de ses engagements à l’Université Missouri Western State, où il a établi plusieurs records d’équipe. Il a effectué une présence au bâton avec les Capitales de Québec, avant de se retrouver à Trois-Rivières.

Il en a surpris plusieurs, à ses débuts, en frappant la balle avec autorité. Sa moyenne au bâton a par la suite chuté pour finir la saison à ,222. Il n’a pas mal paru non plus à la position névralgique de l’arrêt-court, où il s’en est tiré avec un pourcentage d’efficacité de ,961 en près de 50 matchs.

Le voilà donc de retour dans le giron des Oiseaux, sans grande surprise. Rien dans son jeu n’aurait convaincu T.J. Stanton de ne pas le rappeler pour 2018, d’autant plus qu’il sera le seul francophone du groupe! «T.J. pratique son français avec moi», sourit le sympathique athlète de Québec, qui aspire à devenir le joueur d’utilité par excellence du groupe. «L’objectif reste de jouer chaque jour, mais je sais que nous avons amélioré l’équipe et que ce sera peut-être plus difficile, d’autant plus que je suis une recrue. Il y a un an, j’avais forcé T.J. à me garder et j’aborde la présente campagne de la même façon. Il faut toujours être prêt autant mentalement que physiquement. Par contre, je sais que je n’ai pas de bénéfices particuliers simplement parce que je suis un gars du Québec. Les Aigles ne me placeront pas sur un piédestal.»

Pour l’instant, le poste d’inter semble appartenir à Sam Dexter, 24 ans, un nouveau venu qui ne mise cependant pas sur une grande expérience à cette position.

Il s’est dit bien des choses sur l’atmosphère dans le vestiaire du club l’année passée. Stanton a même avoué, lundi, qu’il était exaspéré de constater qu’il souhaitait davantage la victoire que certains porte-couleurs. Glaude n’est pas insensible à ces propos. «Je crois que nous avons amené beaucoup de leadership par l’entremise des nouvelles acquisitions. J’espère que la mentalité sera meilleure. Je ne connais pas beaucoup les gars, mais je sens déjà que plusieurs d’entre eux sont très compétitifs. C’est bon signe.»

Carnet de notes
Les Aigles joueront un premier match préparatoire jeudi, à Thetford Mines face aux Blue Sox de la Ligue de baseball majeur du Québec...

Sans les nommer, Stanton a déjà identifié cinq ou six meneurs dans son groupe actuel. C’est plus que l’an dernier, assure-t-il...

Le voltigeur Michael Suchy et le premier-but Kevin Cornelius font bonne impression lors des pratiques au bâton jusqu’ici... «Suchy a vraiment toutes les qualités d’un bon joueur de baseball. C’est tout un athlète», analyse Stanton.

Au monticule, le gérant a été étonné par la forme physique affichée par Ethan Elias. Chris Murphy, qui revient pour une deuxième campagne, semble quant à lui en meilleur contrôle de ses tirs...

Le Dominicain Angel Rinco ainsi que les Vénézuéliens Alberth Martinez et Yender Camaro, pressenti pour être le deuxième lanceur de la rotation, sont attendus dans les prochains jours.