Samuel Girard aura disputé cinq matchs avec les Predators de Nashville, qui l’avaient repêché au 47e rang en 2016.

Girard passe à l’Avalanche

Trois-Rivières — Samuel Girard n’a peut-être joué que cinq matchs dans la LNH, mais il semble en avoir fait assez pour impressionner l’Avalanche du Colorado.

L’ancien défenseur des Cataractes a été impliqué dimanche soir dans l’une des plus importantes transactions des dernières années dans la LNH. Un marché qui fait passer Matt Duchene aux Sénateurs d’Ottawa et Kyle Turris aux Predators de Nashville.

Les rumeurs du déménagement dans la capitale fédérale s’étaient intensifiées au cours des derniers jours et après plusieurs mois de discussions, la transaction s’est concrétisée dimanche soir au beau milieu du match entre la formation du Colorado et les Islanders de New York. L’attaquant a été retiré du match en première période après avoir disputé près de deux minutes dans la défaite de 6-4 de son ancienne équipe.

L’Avalanche a finalement envoyé Duchene aux Sénateurs contre Turris, le choix de première ronde au dernier encan estival Shane Bowers, le gardien Andrew Hammond et des choix de première ronde en 2018 et de troisième ronde en 2019. 

L’Avalanche a ensuite échangé Turris aux Predators contre Girard, l’attaquant Vladislav Kamenev et un choix de deuxième ronde en 2018.

«Nous avons le sentiment que cet échange amène plusieurs bons espoirs et des choix de repêchage élevés pendant que nous poursuivons notre construction à court et long terme, a indiqué par voie de communiqué le directeur général de l’Avalanche, Joe Sakic. Nous l’avions dit depuis le début, nous voulions être patients et effectuer la meilleure transaction.»

Selon les informations apprises par Le Nouvelliste, Girard était au beau milieu du souper des recrues de l’équipe lorsqu’il a été mis au fait de la transaction. Le défenseur de 19 ans devrait réagir lundi. Sakic a confirmé à nhl.com que son nouveau protégé fera le voyage en Suède avec l’Avalanche où l’équipe doit disputer une série de deux matchs à Stockholm contre les Sénateurs, ironiquement.

Cette saison, Girard avait disputé cinq matchs avec les Predators. Il avait amassé trois points dont un but. Il se retrouvait toutefois au sein d’une brigade des plus relevée avec la présence de Roman Josi, P.K. Subban, Mattias Ekholm et Ryan Ellis, actuellement blessé.

Turris sous contrat

Dès les minutes après la confirmation de la transaction, Turris, qui est âgé de 28 ans, a signé une prolongation de contrat de six ans pour 6 millions $ par saison avec les Predators.

Duchene, qui a 26 ans, était sur le marché des transactions depuis un an et demi. Il avait quatre buts et six passes en 13 parties cette saison, et il a déjà connu une saison de 70 points (en 2013-2014) et une autre de 30 buts (2015-2016) au Colorado. 

«C’est très bizarre d’être retiré d’un match, puis que mes deux premiers matchs aient lieu contre mon ancienne équipe. C’est étrange mais je m’y attendais un peu que ça se passe comme ça. La dernière année a été difficile, mais c’est une expérience d’apprentissage, je vais en sortir grandi et ça fait partie de la business. Je ne peux dire que de bonnes choses du Colorado, mon épouse est de là. C’est émotif de dire au revoir à tout ça... Mais je suis excité par le nouveau défi qui se présente à Ottawa, ils ont une équipe qui peut gagner une coupe Stanley», a déclaré Duchene lors d’un point de presse tenu à sa sortie du Barclays Center de Brooklyn, tel que rapporté par nhl.com.

Turris était avec les Sénateurs depuis sept ans, leur rendant de fiers services après son acquisition des Coyotes de Phoenix. Il était aussi fortement impliqué dans la communauté, habitant dans la capitale à l’année longue en plus de s’impliquer comme président d’honneur des Condors d’Ottawa, une équipe pour jeunes avec des besoins spéciaux, Hammond connaissait un bon début de saison avec les Senators de Bellevile, de la LAH, où il empochait son plein salaire de la LNH (1,5 million $).

Ébruitée tard vendredi soir par l’informateur de TSN Darren Dreger, la rumeur avait évidemment fait jaser lors du match de samedi que les Sénateurs ont disputé aux Golden Knights de Vegas. Après le revers de 5-4 des siens, un match où Turris a récolté une passe sur le quatrième but des siens, l’entraîneur-chef Guy Boucher a dit que cette histoire n’avait pas été une distraction pour son équipe.

«Non, vous entendez des choses comme ça tout le temps. On n’en a pas parlé. Je n’ai pas entendu les joueurs en parler. Nous avons juste perdu le match, un point c’est tout», a-t-il déclaré.

Mark Stone abondait dans le même sens : «"Turrey" est un professionnel. Il vient pour travailler chaque jour et il fait sa petite affaire. Il n’y a donc pas de distraction de notre côté. On voulait juste gagner le match contre les Golden Knights», a-t-il dit.