Gignac sur un nuage d'avoir été choisi par les Devils en 3e ronde

Il y avait peu de jeunes hommes aussi ravis que Brandon Gignac samedi au First Niagara Center. En étant choisi en troisième ronde, au 80e rang, par les Devils du New Jersey, la fusée des Cataractes a déjoué la Centrale de la LNH, qui le classait au 98e échelon chez les patineurs en Amérique du Nord.
Gignac a de plus eu le privilège d'enfiler le maillot de l'équipe avec qui il avait senti le plus d'affinités en entrevue. «Si j'avais parié, j'aurais mis mon argent sur les Devils. J'ai le sentiment que Pierre Mondou a poussé ma candidature. Ma famille et mes amis sont ici, nous sommes un gros groupe. On va tous célébrer ensemble», promettait l'attaquant de 18 ans. «C'est malade comme feeling. Je suis sur un nuage en ce moment. Je vais éventuellement retomber sur Terre mais pour le moment, je ressens de très gros frissons. C'est le plus beau moment de ma vie».
Plus de détails dans Le Nouvelliste lundi