Steve Lajoie et Jimmy Pellerin ont fait la loi à Cooperstown.

General Clinton Canoe Regatta: premier sacre pour Jimmy Pellerin

TROIS-RIVIÈRES — Après quelques podiums au cours de sa carrière, Jimmy Pellerin est enfin grimpé sur la plus haute marche lors d’une épreuve de la Triple couronne de canot long parcours, lundi dans l’État de New York, alors qu’il a raflé les grands honneurs de la General Clinton Canoe Regatta en compagnie de Steve Lajoie.

«Je me suis entraîné en conséquence, pour gagner cette course. De pouvoir le vivre enfin, c’est assez génial!», a indiqué le canotier de Saint-Étienne-des-Grès qui avait terminé cinquième l’an dernier en compagnie de Joël Lacroix. «On dirait que je ne le réalise pas encore. Je suis trop fatigué pour le savourer pleinement», a-t-il ajouté, en entrevue avec Le Nouvelliste.

Avec un peloton de cinq à sept canots pouvant ramer en avant, le groupe de meneurs est parti plutôt lentement sur la rivière Susquehanna, aux yeux de Pellerin. Ainsi, à la mi-course, son coéquipier et lui ont décidé d’accélérer la cadence pour larguer le reste du peloton. Trois heures et demie plus tard, la stratégie a rapporté alors que le tandem a croisé l’arrivée en premier à Bainbridge. «Personne ne voulait tirer à l’avant. On attendait donc de voir ce que les autres feraient. Quand on a vu qu’on avait une chance de se sauver, dans un portage, on a essayé et on a pesé fort sans arrêt par la suite», explique Pellerin.

«On a travaillé fort pour ça. Les trois dernières heures ont été un supplice. On a ramé en souffrant, la tête dans le canot! Mais finir tous seuls, en avant, avec deux minutes d’avance, c’était le meilleur scénario.»

Pour son coéquipier Lajoie, c’est pratiquement devenu une habitude de célébrer à Bainbridge. Le canotier de Mirabel totalise maintenant 11 victoires lors de la première étape de la Triple couronne, dont 9 avec son complice de longue date Andrew Triebold.

Deuxième l’an dernier, après être sorti vainqueur d’un éreintant sprint dans le dernier droit, Guillaume Blais a pour sa part mérité la troisième place lundi, cette fois en compagnie de Samuel Frigon. Le tandem mauricien a été coiffé de justesse au fil d’arrivée par la paire américaine formée de Ben Schlimmer et Trevor LeFever.

«On a bien parti, mais on a mal fini!», a résumé Blais. «Steve et Jimmy ont réussi à avoir un meilleur portage que nous et on n’a plus été capables de les rattraper. Chapeau à eux qui avaient vraiment un bon rythme aujourd’hui. On ne course pas pour finir troisièmes, mais on a quand même bien fait dans l’ensemble. On apprend dans la défaite et c’est ce qu’on va faire pour revenir plus forts.»

Corbin-Mainguy dans le coup!

Pas très loin derrière, le duo de vétérans composé de Serge Corbin et Normand Mainguy a offert une féroce opposition au peloton de tête, au grand bonheur des amateurs. Six fois vainqueurs à Cooperstown, Corbin et Mainguy se sont même permis de prendre la tête de l’épreuve à certains moments du parcours. Au terme de 70 miles d’effort, ils ont finalement bouclé leur journée en quatrième position, seulement quatre minutes derrière les vainqueurs et à deux petites minutes d’une place sur le podium.

Le canot de Graham Smith et Shane McDowell a complété le top 5. Parmi les autres résultats québécois, Pierre-Olivier Quesnel a rallié l’arrivé en huitième place aux côtés de Ryan Zaveral. Les équipes de Sylvain Greffard et Guy Rousseau (15e), Sarah Lessard et Matt Meersman (16e), Sylvie Nadeau et Joe Schlimmer (20e), Louis Richer et Simon Pagé (21e), Yves Greffard et Carl Béliveau (32e), Nicolas Isabelle et Dominic Thibault (39e) ainsi que Daniel Ménard et Jacques Supper (41e) ont aussi complété la course sur la rivière Susquehanna. Dans la catégorie C1, Francis Trudel et Luc Mercier se sont classés respectivement deuxième et troisième derrière le vainqueur Rod McLain.