Architecte de la formation depuis 2016, le gérant Bobby Jones a sorti les Miners des bas-fonds du classement de la Ligue Can-Am pour les mener au championnat de la saison régulière.

Gare aux «gazelles» de Sussex...

Trois-Rivières — Les Miners de Sussex en ont fait du chemin en trois ans. Ils sont passés de la risée de la ligue, à leur entrée dans la Can-Am en 2015, au meilleur club du circuit cet été, sous la férule de Bobby Jones, l’architecte de cette transformation.

Un article publié récemment dans les pages du New Jersey Herald rappelle à quel point Jones, un ancien lanceur du Baseball majeur, a eu un impact positif pour cette troupe qui, à sa première année d’existence, n’allait nulle part. À l’époque, même les Grays de Garden State, l’équipe itinérante constituée de recrues, avaient enregistré six victoires contre eux!

C’est l’année suivante, en 2016, que Jones a pris les commandes du club, avec l’objectif avoué de façonner un groupe qui miserait sur la rapidité et les contacts. Si les résultats n’ont pas été au rendez-vous en 2016, les choses ont changé l’an passé. Les Miners ont pris part aux séries pour la première fois de leur histoire, avant de dominer le circuit cet été.

Du 10 juillet au 2 août, Sussex a présenté une fiche de 19 victoires et 2 défaites. Ils ont établi de nouvelles marques de la Ligue Can-Am pour les victoires à domicile (41), les buts volés (239) en plus d’aligner une séquence à la maison de 15 gains, du jamais vu dans le circuit.

Échangé aux Aigles en retour de Daniel Mateo en novembre 2017, Alexi Colon a bien connu Jones l’année passée chez les Miners. Les succès encourus par Sussex ne l’ont pas surpris. «Bobby sait comment gagner et diriger son club. C’est le genre d’entraîneur qui sait tirer le maximum de toutes ses ressources. Quand je fais le tour du vestiaire actuel par rapport à celui de l’an dernier, c’est pratiquement une nouvelle équipe, comme ici à Trois-Rivières. Il faut reconnaître que Bobby et T.J. ont fait du bon boulot de recrutement.»

Si les Aigles veulent atteindre la finale, ils devront éclipser les menaces de Miners sur les sentiers. Colon n’a pas appris à courir sur les buts à Sussex, mais Bobby Jones encourage tous ses protégés ayant ces aptitudes d’utiliser la vitesse. «Ils mettent ainsi beaucoup de pression sur les lanceurs adverses.»

L’autre facteur qui impressionne chez les Miners, c’est la qualité de la rotation des lanceurs et de l’enclos des releveurs et ce, en dépit du départ d’excellents artilleurs comme Tyler Alexander (Mexique), David Rollins (réseaux affiliés des Mariners de Seattle) et Alex Demchak (réseaux affiliés des Red Sox de Boston).

Des lanceurs comme Kenny Koplove, Cory Jones ou ElHajj Muhammad ont saisi l’occasion et leur contribution a augmenté au sein de l’équipe. Ceci dit, les Miners ont connu des passages à vide au mois d’août, le club ayant enregistré ses plus grands succès en juin et juillet.

Carnet de notes
Chris Murphy sera délégué par le gérant des Aigles T.J. Stanton au monticule; il devrait faire face à Cory Jones des Miners... Dans la seule journée de mardi, les Aigles ont vendu près de 1500 billets pour les deux matchs... Le releveur Shaun Ellis devrait rester indisponible pour l’enclos mercredi... Le désormais célèbre M.J. Beaver, l’arbitre au cœur de l’altercation entre les Aigles et les Boulders il y a un peu plus d’une semaine, sera d’office derrière le marbre mercredi... Les joueurs de Trois-Rivières ont tous été reçus par le président de l’équipe Marc-André Bergeron, mardi soir, pour un dernier souper avant le début des séries.