Meilleur espoir de 15 ans du midget AAA et défenseur par excellence, Tristan Luneau apparaît au premier rang de la Centrale de soutien au recrutement.
Meilleur espoir de 15 ans du midget AAA et défenseur par excellence, Tristan Luneau apparaît au premier rang de la Centrale de soutien au recrutement.

Gala midget AAA: Luneau et Filion confirment leur grade

Trois-Rivières — Le repêchage virtuel du hockey junior majeur, vendredi et samedi, permettra à plusieurs joueurs des Estacades de Trois-Rivières de trouver une niche au sein de la LHJMQ. Deux des principaux espoirs de cet encan, Tristan Luneau et Vincent Filion, ont reçu les distinctions parmi les plus prestigieuses du gala de fin de saison, dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Listé au premier rang de la Centrale de soutien au recrutement (CSR), Luneau a, sans surprise, hérité du trophée Kristopher-Letang, remis au meilleur défenseur du midget AAA.

Avec ses 30 points en 37 matchs, le capitaine des Estacades, qui écoulait une deuxième campagne à l’Académie les Estacades après avoir fait le saut dans la ligue dès ses 14 ans en 2018-19, a aussi mis la main sur le trophée Mario-Lemieux, attribué au meilleur espoir de 15 ans. Il a complété son tour du chapeau en se glissant sur la première équipe d’étoiles.

Semaine déterminante

Ces prix mettent la table pour une semaine déterminante pour l’adolescent. Vendredi, tout le monde s’attend à ce que les Olympiques de Gatineau le choisissent comme premier choix du repêchage de la LHJMQ. Les Olympiques détiennent d’ailleurs trois des quatre premières sélections, une situation exceptionnelle et sans doute alléchante pour les meilleurs espoirs qui seront recrutés par la formation du nouvel entraîneur-chef Louis Robitaille.

Quant à Luneau, on sait qu’il s’est engagé auprès des Badgers de l’Université du Wisconsin en vue de la campagne 2022-23. D’ici là, il pourrait continuer son cheminement dans la ligue junior USHL, toujours aux États-Unis.

Par contre, il pourrait aussi décider de se rapporter au club junior qui le sélectionnera, fort probablement les Olympiques. Le Nouvelliste n’a pas été en mesure de s’entretenir avec lui, lundi.

Vincent Filion a remporté la médaille de bronze avec le Canada, cet hiver, aux Jeux olympiques de la Jeunesse.

«Un honneur d’équipe»

Coéquipier de Luneau, le gardien Vincent Filion apparaît lui aussi très haut sur la liste du CSR.

À l’instar du défenseur de 6p1po, le Shawiniganais a connu une brillante saison, comme le prouve son pourcentage d’efficacité de ,928 et ses 14 victoires. Gardien par excellence de septembre, il a remporté, aux côtés de Luneau, la médaille de bronze avec l’équipe canadienne aux Jeux olympiques de la Jeunesse, en Suisse.

Le plus récent honneur de Filion a été l’obtention du trophée Ken-Dryden, dimanche, lors de la remise virtuelle des prix du midget AAA. Il est également membre de la deuxième équipe d’étoiles.

«Je suis vraiment content! J’ai regardé ça en famille dimanche soir. C’est certain que de voir d’aussi grands noms associés à de tels trophées, ça ajoute une touche spéciale. Je le prends comme un honneur d’équipe», sourit Filion, admettant ressentir une belle fébrilité à l’approche du repêchage.

«Je sais que je suis le premier gardien identifié. Les entraîneurs nous mettent quand même en garde: il ne faut pas voir trop haut, car on peut être déçu et ce n’est pas le but. Le repêchage, c’est sensé être un beau moment dans une carrière. Ce sera différent pour nous cette année, mais je compte tout de même en profiter!»

Parmi les autres récipiendaires des Estacades au gala virtuel, soulignons la quête du trophée Rosaire-Morin par Isaac Lambert (joueur ayant connu la meilleure amélioration scolaire individuelle).

Pour ses 26 ans d’implication dans l’organisation, Luc Martel (bénévole) a également été honoré.

Quant à Thomas Pichette, qui évoluait dans les rangs midgets pour la dernière fois, il se retrouvait deux fois en nomination au gala.