Gabrielle Hamel (au centre) domine la scène provinciale du cross-country, comme en témoigne son avance de 25 secondes sur sa plus proche poursuivante.

Gabrielle Hamel rafle un troisième titre provincial de suite en cross-country scolaire

TROIS-RIVIÈRES — Pour la troisième fois en autant d’années, Gabrielle Hamel, la petite gazelle du club d’athlétisme Zénix de la Mauricie, est championne provinciale de cross-country scolaire.

Une semaine après avoir récolté la médaille d’or au championnat civil sur les plaines d’Abraham, la jeune étudiante de l’Institut secondaire Keranna a brillamment représenté son école et sa région, ce week-end à Longueuil, en distançant sa plus proche adversaire par 25 secondes sur la distance du 3 km (12min11sec)!

Responsable du club Zénix et meneur de la troupe mauricienne au championnat scolaire, Pierre Thibodeau a été soufflé par cette prestation exceptionnelle. «C’est sa première année chez les benjamines en plus! Je n’ai jamais vu quelqu’un se démarquer de cette façon en cross-country. Même pas Alex Genest ou Justine L’Heureux!»

Il faut dire que le cross-country incarne le défi idéal pour Gabrielle, qui n’a aucunement peur des surfaces accidentées. «Elle a fait du patinage de vitesse longtemps, ça l’aide pour la stabilité de son bassin et ses muscles fessiers. De la puissance, elle en a beaucoup! Elle est très forte. Dans les côtes, ce n’est pas long que ça grimpe!»

D’ailleurs, si elle gagne en vitesse sur la piste, elle pourrait devenir une très bonne athlète, note Thibodeau. «Sa force, c’est qu’elle est musculaire. En prenant de la vitesse, elle a des chances d’avoir du succès en athlétisme. Elle est déjà vraiment bonne au 1200 mètres.»

Remporter le Championnat scolaire de cross-country n’est pas banal. D’excellents athlètes, fondeurs et triathlètes de la relève y prennent part, et ce chaque année. «C’est toujours relevé alors tout le mérite lui revient», sourit Pierre Thibodeau.

Un podium, de justesse!

Deuxième du civil la semaine précédente, Benjamin Niquette des Estacades a gagné la médaille de bronze par quatre secondes au championnat scolaire chez les benjamins (11min31sec).

Parmi les autres résultats, notons les classements de Clara Savard (huitième, moustiques, école Jacques-Buteux de La Tuque), Raphaëlle Niquette (neuvième, minimes, Collège Marie-de-l’Incarnation), Émile Toupin (neuvième, juvéniles, école des Pionniers), Sarah-Maude Thibodeau (13e, cadettes, Chavigny) et Christophe Paré (14e, juvéniles, des Pionniers).

«Se tailler une place parmi les 15 premiers dans ce type de championnat, c’est excellent.»

Le prochain objectif de la Mauricie sera de mieux paraître au cumulatif des régions. «Nous n’avons pas assez de représentants, mais déjà, il y avait plus de coureurs que l’année dernière. On a le potentiel pour avoir plus de profondeur et je sais que des intervenants dans les différentes écoles travaillent à améliorer la structure.