Gabriel Denis a joué les héros en prolongation.

Gabriel Denis donne la victoire aux Cataractes en prolongation

Shawinigan — Absents du Centre Gervais Auto depuis deux semaines, les Cataractes ont renoué avec leurs partisans en leur offrant une victoire de 3-2 en prolongation aux dépens de Tigres de Victoriaville samedi.

Les quelque 3000 spectateurs réunis sur l’avenue Jacques-Plante ont vu Gabriel Denis jouer les héros, avec le but vainqueur sur un tir des poignets qui a percé Tristan Côté-Cazenave. Le capitaine des Cataractes couronnait ainsi une autre remontée de son équipe, qui avait amorcé le match très lentement et qui avaient accordé les deux premiers buts aux Félins.

C’est un filet de Xavier Bourgault, réussi dans les derniers instants de la deuxième période, qui a renversé la vapeur. En troisième, les Cataractes ont dominé les échanges, et Mavrik Bourque a réussi le but égalisateur qui a envoyé tout le monde en prolongation. Rendu là, Gabriel Denis s’est chargé de concrétiser la victoire, la 17e de la présente saison. Alors que décembre vient de se pointer, ça devient déjà la saison la plus fructueuse du règne de Daniel Renaud, qui est arrivé au début du nouveau cycle il y a deux saisons et demie.

«On a des joueurs qui ont pris un bon pas dans leur développement. Cette progression rapporte au point de vue collectif», soulignait Renaud, bien conscient que son équipe n’avait pas offert une grande prestation samedi. «C’est une victoire de caractère. Ça n’a pas été notre meilleur match, mais les bonnes équipes trouvent le moyen de gagner ce genre de match. Nous sommes sur une excellente séquence, c’est important de rester humbles. Il faut tout de suite commencer à penser au match de demain face aux Saguenéens.»

Dans l’autre vestiaire, Louis Robitaille venait de voir sa jeune équipe perdre un match serré. Un autre. «Nous étions la meilleure équipe ce soir. Si les Cataractes ont deux points de plus à leur fiche, c’est en raison d’Antoine Coulombe. Il était le meilleur joueur sur la glace ce soir. On n’a pas accordé 10 tirs dangereux à une équipe qui a beaucoup de punch offensif. Il y a beaucoup de choses satisfaisantes ce soir», témoignait néanmoins Robitaille.