Yuki Kawauchi est devenu le premier Japonais en 31 ans à gagner le Marathon de Boston.

Froid et venteux à Boston!

BOSTON — Le Japonais Yuki Kawauchi a dominé le dernier mille pour s’imposer devant Geoffrey Kirui au marathon de Boston, lundi.

La journée a été marquée par du temps froid, une pluie soutenue et de forts vents.

Kawauchi a atteint l’arrivée en 2:15,58. Il est le premier Japonais à triompher à Boston depuis 1987, quand Seko Toshihiko a réussi l’exploit. L’athlète de 31 ans remportait une première course de prestige, bien qu’il ait gagné plus de 30 marathons, dont cinq en 2017. Lors d’épreuves majeures, il a notamment obtenu une troisième place à Tokyo, en 2011.

Le champion en titre Kirui, du Kenya, a terminé deuxième en 2:18,20, suivi de l’Américain Shadrack Biwott, en 2:18,35. Les rangs quatre à six sont également allés à des Américains.

François Davidson a réalisé une bonne performance dans ces conditions difficiles.

Kawauchi a mené tôt dans l’épreuve avant de prendre du recul, tout en faisant plusieurs percées. Chez les dames, l’Ontarienne Krista DuChene s’est classée troisième. Âgée de 41 ans, la mère de trois enfants de Strathroy, près de London, a inscrit un temps de 2:44,20.

L’Américaine Desiree Linden a prévalu en 2:39:54, donnant aux États-Unis leur première victoire depuis 1985.

Environ 30 000 personnes ont participé à la 122e édition de l’événement. Les chronos étaient plus modestes qu’à l’habitude vu la pluie persistante, glaciale, et aussi les forts vents, de face. Le mercure se tenait autour du point de congélation, tandis que le vent a dépassé les 50 km/h.

De braves coureurs
Au moins une quinzaine de coureurs de la région ont pu être recensés sur les milliers qui ont pris le départ du Marathon de Boston. François Davidson, avec un temps de 3:08,21, a réalisé l’un des bons temps de la journée dans ces conditions exécrables, dignes des sorties hâtives du mois de mars. Luc Parisien, en 3:00,44, a aussi impressionné.

Du club Milpat, il y avait notamment Michel Massicotte, Marie-Noëlle Roberge, Robert Bellerive, Julie Francoeur, Lise Proulx et Line Lavergne. Parmi les autres athlètes de la région, soulignons la présence de Victor Kokta, Gilles Masson, Jean Bois, Robert Gervais, Guy Tremblay, Jacques Lupien, Manon Jobin, Julie Jobin et Pierre Ferland.