Fred Lajoie

Fred Lajoie de l’autre côté de la clôture

Trois-Rivières — Élevé chez les Aigles de Trois-Rivières, Frédéric Lajoie a donc appris à détester les Alouettes de Charlesbourg.

Il se retrouve néanmoins de l’autre côté de la clôture, ayant accepté au cours des derniers jours de prendre la barre de l’équipe à l’été 2020, dans la Ligue de baseball junior élite du Québec.

«Ça va faire spécial, c’est sûr! Même si la rivalité est peut-être un peu moins forte que par le passé, elle est toujours vivante. C’est une belle opportunité qui s’offre à moi», lance Lajoie, qui a décidé il y a quelques semaines d’exercer son option de se retirer de la dernière année du contrat de deux ans qui le liait à Coaticook.

«J’ai été bien traité par Coaticook, je veux remercier l’organisation. Je suis content de me rapprocher de la maison. Et puis mon mandat sera différent. À Coaticook, tout était à bâtir, on avait de la misère à convaincre les joueurs de venir chez nous. À Charlesbourg, disons que ce problème-là n’existe pas!»

Lajoie s’amène dans la Vieille Capitale diriger une équipe de vétérans, ce qui lui plaît.

«Plusieurs en sont à leurs derniers milles dans la ligue, ils veulent gagner. Ça tombe bien, moi aussi! On peut viser les deux premières positions de notre division. En plus, je sais que je serai bien appuyé, les Alouettes forment une organisation de première classe. Tout ça est très excitant», conclut Lajoie, qui a signé une entente d’un an.