Toujours invaincu après sept combats chez les professionnels, François Pratte livrera un premier combat à Montréal, samedi alors qu’il grimpera entre les câbles du Casino.

François Pratte veut séduire Montréal

TROIS-RIVIÈRES — Sept combats après ses débuts chez les professionnels, François Pratte (7-0) effectuera sa rentrée montréalaise, samedi soir alors qu’il défiera le Mexicain Oscar Mata (7-3-1, 2 K.-O.) entre les câbles du Casino de Montréal. En sous-carte du duel entre Érik Bazinyan et Francy Ntetu, le Trifluvien de 28 ans entend en mettre plein la vue aux amateurs de boxe de la métropole.

«Je veux montrer aux gens de Montréal et de tout le Québec ce dont je suis capable. Il est temps que les amateurs de boxe en dehors de la région me connaissent!», mentionne le Prattyboy, en entrevue avec Le Nouvelliste.

Toujours invaincu en sept sorties professionnelles, Pratte admet que la préparation a été quelque peu différente pour ce combat. Pour la première fois de sa carrière, il boxe avec un contrat en poche, gracieuseté de l’écurie Eye of the Tiger Management.

«J’ai un peu moins de pression. Faire partie de l’équipe, c’est un soulagement. Maintenant, je veux faire mes preuves comme membre de l’équipe. Je veux que les gens voient que François Pratte est un boxeur intelligent, avec de belles habiletés et aussi très en forme.»

Motivation supplémentaire

Présent aux abords du ring du Centre Vidéotron samedi dernier, où il a vu deux amis plier l’échine (Simon Kean et Jordan Balmir), Pratte admet ressentir une certaine motivation supplémentaire à l’approche de son combat, question d’éviter toute ambiguïté sur le résultat. «Deux de mes potes n’ont pas eu le résultat souhaité. Ça me motive encore plus à aller gagner samedi à Montréal», mentionne Pratte, qui en sera à un premier combat depuis sa victoire du 16 juin obtenue par décision unanime aux dépens de l’Albertain Eric Taylor, à Shawinigan.

Un mystérieux rival

Samedi soir, il en saura vraisemblablement bien peu sur son adversaire.

Même s’il sait depuis déjà plusieurs semaines contre qui il va se battre, Pratte n’a pas été en mesure de dénicher trop d’informations sur le Mexicain Oscar Mata en prévision de leur affrontement de six rounds.

«On n’a à peu près rien sur lui. On a sa fiche et une photo. On sait aussi qu’il se bat habituellement à 122 livres et que notre combat va se faire à 125 livres. Sinon, ça se limite pas mal à ça», souligne le quintuple champion canadien chez les amateurs.

En plus des duels Pratte-Mata et Bazinyan-Ntetu, dont le duel mettra en jeu le titre nord-américain de la WBO, les amateurs pourront voir de nombreux autres protégés d’Eye of the Tiger Management à l’oeuvre, dont Mathieu Germain face à Carlos Jimenez pour un titre nord-américain de l’IBF, Ghislain Maduma, Ablaikhan Khussainov, Arutyun Avetisyan, Artur Ziyatdinov, Sadriddin Akhmedov, Kim Clavel et Arslanbek Makhmudov.