François Dussault

Football collégial: de retour au travail

Lorsque François Dussault a consulté le calendrier de ses Diablos pour la prochaine saison, il a sursauté. Son équipe obtenait un congé dès la deuxième semaine d'activité, ce qui n'est certainement pas l'idéal quand on tente de bâtir une unité gagnane. À quelques heures du duel face aux Volontaires de Sherbrooke, cette semaine de repos se sera finalement avérée utile.
Bien sûr, Dussault aurait préféré conserver le momentum que son équipe détenait à la suite de sa victoire face aux Condors de Beauce-Appalaches le 2 septembre dernier, lui qui ne compte pas effectuer beaucoup de changements à sa formation. «Je trouvais ça un peu lourd quand j'ai vu ça. Un match en cinq semaines, c'est difficile, tu as hâte de jouer. J'avais hâte de voir, mais finalement, ç'a bien été», mentionne le pilote, qui avait d'ailleurs organisé un match préparatoire face aux Indiens d'Ahuntsic, une équipe de division 3, afin de donner deux rencontres d'expérience à sa troupe avant cette pause de près de deux semaines.
«On voulait vraiment prendre le temps de corriger les choses que nous avons moins bien faites lors du premier match, de façon plus poussée et en travaillant sur des points techniques. La pause nous a permis de bien s'installer. Avec la rentrée scolaire, il y a beaucoup de choses à faire. Ça nous a permis de partir de la bonne façon.»
Les amateurs qui seront réunis au Stade Diablos samedi soir auront droit à une nouvelle manche de la bataille de l'autoroute 55 entre les Trifluviens et les Volontaires. Depuis 2013, les deux équipes s'échangent les victoires, et ce, dans des duels spectaculaires. En 2016, les Rouges l'ont emporté en prolongation. En 2015, les Volontaires se sont qualifiés pour les éliminatoires en battant les Diablos, éliminant du même coup ses rivaux de la Mauricie. Et en 2014, le duel entre les deux équipes s'était soldé par un petit point de différence. Dussault ne s'attend pas à un scénario différent cette année. «Nous sommes deux équipes très similaires. Ils sont très complets offensivement, avec un bon quart, de bons receveurs et de gros porteurs de ballons. Ils sont balancés. En défensive, ils amènent beaucoup de pression. Je pense que ça va être un match très explosif, parce qu'il y a beaucoup d'émotion lors d'un premier match à domicile.»
Les Volontaires montrent un dossier d'une victoire et une défaite. Leur gain a été acquis contre les Condors samedi dernier, tout comme les Diablos la semaine précédente dans une rencontre caractérisée par l'indiscipline. «Les gars ont bien compris leur leçon et je pense que ce sera apparent samedi. Les punitions ont mené à 17 points, alors le score aurait été différent. On se doit de contrôler notre discipline, et contre les Volontaires, ce sera un bon test», conclut Dussault.
Les Électriks sur la route
Toujours à la recherche d'une première victoire cette saison, les Électriks de Shawinigan auront du pain sur la planche samedi alors qu'ils visiteront les Triades de Lanaudière. Or, les Triades évoluaient en division 2 la saison passée et avaient raté les éliminatoires de peu. Rétrogradé en troisième division, l'équipe a un dossier d'une victoire et une défaite depuis le début du calendrier.