Photo: Francois Gervais02/11/16. Shawinigan, Centre Gervais Autos. Les boursiers de la fondation Claude Mongrain entourent le president de la fondation Louis Beaudet

Fondation Claude-Mongrain: coup de pouce apprécié

Plusieurs athlètes de la relève ont reçu un beau cadeau de Noël à l'avance vendredi, gracieuseté de la Fondation Claude-Mongrain qui a remis 10 750 $ pour soutenir leur développement, un coup de pouce évidemment apprécié.
Du triathlon au kayak de vitesse, en passant notamment par le badminton, l'athlétisme et le cyclisme, 20 jeunes ont reçu un chèque de 500 $. L'équipe des Estacades midget AAA a de son côté mis la main sur la bourse Normandin, un des commanditaires principaux de l'événement en compagnie du Fonds d'investissement de développement athlétique et de TVA. «Je viens de vivre le plus bel été de ma vie», a lancé William Grondin, des Estacades, lorsqu'il a été appelé à commenter son parcours des derniers mois et ce qu'il vise en 2017. Grondin, comme les autres boursiers, font partie de la crème de leur sport au niveau provincial dans leur groupe d'âge, et ne manque pas d'ambition pour le futur.
La cérémonie s'est déroulée dans un salon Jack-Saint-Onge surpeuplé au Centre Gervais Auto, où les Cataractes ont reçu les boursiers avant de leur permettre d'assister en soirée au match face aux Remparts. Les responsables de la Fondation étaient très heureux de ce nouveau partenariat développé avec l'équipe junior de la Mauricie, et le président des Cataractes Roger Lavergne a avisé tout le monde qu'il les attendait à nouveau dans un an. «C'est un privilège de vous recevoir chez nous. Vous êtes de beaux modèles d'excellence», soulignait Lavergne.
Grand manitou de la Fondation, Michel Morrissette était aux anges. Le jury de sélection étudie de plus en plus de candidatures, signe que cette aide financière est la bienvenue. La qualité des candidats impressionne aussi le jury. «On reçoit plus d'une centaine de demandes par année. La bourse pour l'équipe est de plus en plus populaire aussi. On ne peut demander mieux.»
Administrateur de la Fondation, Michel Béliveau regardait cette jeune pousse en retrait, avec les yeux brillants. «C'est la relève. Je me souviens au début, nous avions offert une bourse de 300 $ à un certain Éric Bédard. Il avait pu s'acheter une lame de patin avec les sous! Malgré son incroyable parcours, il se souvient très bien encore de cette bourse, il m'en parle à chaque fois que je le croise. Ça montre à quel point on peut faire une différence dans leur cheminement.»
Outre Grondin, les autres récipiendaires sont Marika Plourde-Couture (triathlon), Alexis Gélinas (kayak de vitesse), Olivier Marchand (tir à l'arc), Édouard Beaumier (canoë-kayak de vitesse), Julia Charette (trampoline), Éliott Héroux (athlétisme) Simon Gabriel Gélinas (badminton), Samuel Girard (baseball), Guillaume Davidson (cyclisme sur route), Justin Genest (patinage de vitesse sur courte piste), Sarah-Maude Vouligny (patinage artistique), Tryscia Héroux-Pinsonnault (triathlon et athlétisme), Camille Carignan (trampoline), Aissatou Diop (basketball), Catherine Truffer (cyclisme sur route), Audrey Beaumier (canoë-kayak de vitesse), Danylynn Mercier (gymnastique), Joël Domingue (cyclisme) et Frédéric Lemoine (tir à la cible).