Ironie du sort, une bannière de Stéréo Plus placée sur l’une des façades du stade est détachée depuis quelques semaines.

Fin de l’entente entre les Aigles et Stéréo Plus?

TROIS-RIVIÈRES — Le Stade Stéréo Plus pourrait changer de nom dans les prochains mois, voire les prochaines semaines.

Selon ce que Le Nouvelliste a appris, l’entreprise qui oeuvre dans le domaine de l’électronique aurait moins d’intérêt à poursuivre son engagement avec les Aigles de Trois-Rivières, de la Ligue Can-Am de baseball. Les Aigles ont été informés de la situation durant l’hiver.

Le Stade Stéréo Plus porte ce nom depuis juin 2016. À l’époque, les Aigles et la Ville de Trois-Rivières cherchaient un commanditaire pour assurer l’avenir de l’équipe en Mauricie. L’entente était d’une valeur de 405 000 $ et devait se poursuivre jusqu’à la fin de la saison 2019. Une clause précisait qu’il y avait une possibilité de reconduire ce partenariat pour 2020.

Selon le contrat annoncé à l’époque, les termes de l’entente comprenaient 235 000 $ en argent et plus de 170 000 $ en équipements électroniques et autres produits. C’est le président de Stéréo Plus, Stéphan Roy, ainsi que son directeur marketing Carl Alarie qui avaient travaillé avec les Aigles pour confirmer cette liaison d’affaires. Toutefois, les deux hommes n’ont plus de liens avec Stéréo Plus.

Le magasin du boulevard Gene-H.-Kruger n’existe plus, ayant été remplacé par Maison Techno, dont le président est justement Stéphan Roy. Stéréo Plus a désormais pignon sur rue sur le boulevard Thibeau, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Le siège social de la compagnie est situé à la Place du technoparc, près de l’amphithéâtre Cogeco. Stéréo Plus opère un commerce, selon son site web, dans dix villes du Québec.

Les Aigles et Stéréo Plus ont préféré ne pas commenter la situation. Dans le dossier remis aux médias lors d’une conférence de presse le 26 février à la Bâtisse industrielle, l’organisation des Aigles identifiait le terrain du parc de l’Exposition en parlant du Stade, et non du Stade Stéréo Plus.

L’entreprise ne se retrouvait pas non plus parmi les «précieux partenaires». On en dénombre pourtant 80.

Lors de ce point de presse, les Aigles avaient dévoilé que l’appel à l’aide lancé à la communauté d’affaires de la Mauricie à la fin de la dernière saison avait été entendu. En effet, plusieurs partenaires ont rejoint l’équipe depuis et le président Marc-André Bergeron a bon espoir de gonfler la représentativité des gens d’affaires de la région impliqués chez les Aigles. Les Aigles auraient d’ailleurs tâté le pouls de certaines entreprises afin de mesurer leur intérêt à afficher leur nom sur le stade.

La saison des Aigles commencera le 17 mai, à domicile, contre les Capitales de Québec. L’équipe a, jusqu’ici, embauché 13 joueurs en vue de la septième campagne de son histoire.