Le légendaire boxeur Fernand Marcotte se joint à l’organisation du Challenge XPN qui s’arrêtera à Trois-Rivières le 23 mai. On l’aperçoit en compagnie de Martin Cantin, copromoteur, Martin Baril, copropriétaire de la Forge du Malt et partenaire de l’événement, ainsi que de Jimmy Boisvert, propriétaire du club Performance.

Fernand Marcotte se joint au Challenge de boxe XPN

TROIS-RIVIÈRES — En pleine période de recrutement de participants, le Challenge de boxe XPN a ajouté un ambassadeur de taille à son événement: nul autre que le légendaire Fernand Marcotte s’associe aux promoteurs qui présenteront un gala-bénéfice, le 23 mai à la Bâtisse industrielle, au profit de la Fondation du CHU pour les maladies du dos.

L’ancien champion canadien était d’ailleurs aux premières loges pour assister au gala de Québec, à la mi-décembre, et il a été grandement impressionné. Pour lui, l’atmosphère qui se dégageait de cette soirée devrait suffire à convaincre n’importe qui étant à la recherche d’un défi.

«Je n’en revenais tout simplement pas de voir 2000 personnes réunies pour un gala comme ça. C’était génial!», raconte l’ancien boxeur aujourd’hui âgé de 70 ans.

Pour Marcotte, qui a livré 71 combats professionnels en carrière, un événement tel que le Challenge XPN représente le contexte idéal pour s’initier à la boxe. «C’est une excellente idée de vendre aux gens le concept d’essayer la boxe sans se faire casser la gueule, sourit-il. Il s’agit d’un sport qui va au-delà de simplement frapper sur quelqu’un. D’ailleurs, j’ai appris avec le temps qu’il valait mieux éviter les coups que d’en donner. C’est pour ça que la boxe est un art.»

Un événement de la sorte mise évidemment sur la sécurité des participants si bien qu’il se déroule sous la supervision de la Fédération québécoise de boxe olympique. «C’est un beau défi santé qu’on propose à la population. Et évidemment, tout se fait de façon sécuritaire, avec des gros gants et des superviseurs prêts à intervenir à tout moment», mentionne Martin Cantin, associé du promoteur Denis Perreault dans le Challenge XPN.

Au bout du compte, l’objectif demeure d’aider la cause des maladies du dos à travers les recherches du Dr Jean-François Roy. «En 2018, on a amassé un peu plus de 100 000 $ avec les différents galas qu’on a présentés. Pour 2019, on a ajouté des villes pour notre Challenge et on vise donc un objectif de 500 000 $!», explique Martin Cantin. Outre Trois-Rivières et Québec, l’événement compte aussi des arrêts à Lévis, Laval, Brossard et Chicoutimi. Les organisateurs prévoient aussi ajouter sous peu Gatineau à leur feuille de route.

Soirée d’information

Par ailleurs, les promoteurs du Challenge XPN tiendront une soirée d’information pour les gens qui voudraient se laisser tenter par l’expérience de l’arène. Le tout se déroulera jeudi, dès 18 h 30, à La Maison de Débauche à Trois-Rivières.

Les personnes qui décideront d’embarquer dans l’aventure pourront participer aux sessions d’entraînements dirigées par le boxeur professionnel François Pratte, les mardis soirs au club Performance. Toute personne intéressée à s’inscrire peut contacter l’instigateur du Challenge XPN Denis Perreault au 418 933-2690. Les combats seront d’une durée de trois rounds de deux minutes pour les moins de 40 ans et de trois rounds d’une minute et demie pour les 40 ans et plus. Les organisateurs espèrent recruter une quarantaine de candidats pour la soirée du 23 mai.