Le Canadien a remporté un festival offensif mercredi à Tampa Bay et il le doit à Dale Weise qui a transformé en but une superbe passe de Daniel Brière en prolongation.

Et de une!

Il n'en reste plus que 15 à décrocher! Je parle des victoires qui séparent vos Glorieux de la Coupe, bien entendu...
Même avec un Carey Price généreux sur deux buts, le Canadien a trouvé le moyen de subtiliser l'avantage de la glace au Lightning mercredi, dès le premier duel entre les deux clubs. On peut analyser en long et large ce match de ping-pong, reste que cette mission a été accomplie.
Ce match a montré à mon avis à quel point le Lightning est vulnérable. Si l'Élu avait eu une bonne journée au bureau, le Lightning aurait rapidement été écarté. L'offensive du Canadien a passé à la moulinette la défensive adverse, s'installant souvent confortablement en zone ennemie.
Le match de mercredi a aussi montré que Daniel Brière veut racheter une saison difficile. Il fonctionne à un point par match le printemps arrivé depuis le début de sa carrière, le petit Brière. Il a été fidèle à sa réputation en se pointant souvent dans la cuisine et en tapant joyeusement sur les nerfs des arrières du Lightning.
Avec un Brandon Prust qui, lui, ne semblait vraiment pas confortable, je comprends mal pourquoi Michel Therrien a gardé Brière sur son quatrième trio quand il s'est rendu compte que le 48 avait du gaz. Peut-être que le but gagnant qu'il a préparé pour Dale Weise en prolongation incitera Therrien à revoir ses responsabilités.
Quant à Prust, s'il n'est pas pleinement rétabli, il vaut mieux le laisser à l'infirmerie. Face au Lightning, sa présence est souhaitable, mais pas essentielle. Par contre, si le Canadien croise les Bruins en deuxième ronde, il aura bien besoin de la contribution de son ailier le plus courageux. Présentement, il gaspille des cartouches dans le vide...
Un dernier mot sur le Lightning, qui est sûrement sorti de l'aréna le moral dans les talons. Ondrej Palat, l'un de ses bons jeunes joueurs, est tombé au combat. Le capitaine Steven Stamkos a fait son travail avec une paire de buts, mais ça n'a pas empêché son club d'échapper à domicile le premier match de cette série. Et Price, brouillon au cours des 60 premières minutes de jeu, a sorti une couple de gros arrêts en prolongation. Si le Canadien va chercher le prochain match, cette série pourrait être courte...