Les Estacades tenteront de venir à bout des Chevaliers pour une première fois en cinq matchs cette saison.

Estacades: «On veut montrer qu’on peut jouer avec eux»

TROIS-RIVIÈRES — Les Estacades de Trois-Rivières ne peuvent plus espérer freiner la séquence historique des Chevaliers de Lévis. Cet honneur est revenu aux Cantonniers de Magog, vendredi dernier. Néanmoins, les équipiers de Frédéric Lavoie auront une dernière chance de se payer les meneurs au classement général qui seront de passage au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, mercredi soir.

Depuis le début de la campagne de la Ligue de hockey midget AAA, les Chevaliers font tourner les têtes aux quatre coins du réseau. Et avec raison. La troupe de l’entraîneur Mathieu Turcotte a réécrit le livre des records du circuit Lévesque en remportant ses 34 premiers matchs. Les Chevaliers ont aussi ajouté à leur exploit le titre du Challenge CCM.

En quatre affrontements cette saison, les Estacades n’ont toujours pas réussi à faire tomber leurs rivaux de division. N’empêche qu’ils ont livré de belles batailles, arrachant même deux points lors de défaites en prolongation. Outre les Cantonniers, qui peuvent se targuer d’être la seule équipe à avoir fait subir un revers à Lévis, les Estacades ont été la deuxième équipe la plus féroce face aux Chevaliers. Toutefois, voilà un bon moment que les deux rivaux n’ont pas croisé le fer. Le dernier duel entre les deux équipes remonte d’ailleurs au 11 novembre alors que Lévis avait prévalu 3-2 en surtemps. «On se considère dans le premier tiers de la ligue et on aspire à jouer jusqu’au dernier match de l’année. C’est un beau moment de prouver qu’on peut jouer avec les meilleurs. L’objectif n’était pas de leur donner une première défaite mais plutôt de démontrer qu’au-delà de leur séquence, ils ne sont pas dans une ligue à part», explique l’entraîneur-chef des Estacades.

Avec six matchs au calendrier régulier, les Estacades ne peuvent plus améliorer leur sort, au quatrième rang du circuit Lévesque. Ils doivent toutefois regarder derrière puisque quelques équipes pointent dans le rétroviseur. «On doit continuer de gagner des matchs. Contre Lévis, on va avoir droit à une très bonne préparation pour les séries», note Lavoie.

Acquis le 9 janvier, le défenseur Justin Deblois vivra un premier duel contre ses anciens coéquipiers de Lévis.