Les Estacades ont été éliminés en quarts de finale par les Cantonniers de Magog.

Estacades: de bon augure pour la suite

Trois-Rivières — Le parcours des Estacades au Challenge midget AAA a pris fin dès les quarts de finale face aux Cantonniers de Magog, samedi à Saguenay, mais les adolescents de Frédéric Lavoie retiendront tout de même qu’ils ont été dans le coup jusqu’à la fin. Avec plus de chance, ils auraient probablement atteint les demi-finales de la compétition, voire le match ultime, remporté par les invincibles Chevaliers de Lévis (36-0).

Les Estacades menaient par deux buts (4-2) avec environ six minutes à jouer, samedi après-midi, lorsque les Cantonniers, champions des séries du printemps 2018 contre eux, ont répliqué avec deux filets pour forcer la prolongation.

Marshall Lessard a par la suite éliminé les Trifluviens, avec son troisième but de la partie, son quatrième point. Du côté des Estacades, le trio des joueurs de 15 ans formé d’Anthony Bédard (trois points, huit au total en quatre joutes), Zachary Bolduc et Maxime Pellerin ont uni leurs forces, mais ce ne fut pas suffisant pour vaincre les Cantonniers.

Les Estacades ont donc conclu le Challenge avec une fiche de deux victoires et autant d’échecs, les deux contre Magog. Le tirage au sort ne les aura toutefois pas avantagés. Même s’ils forment la quatrième meilleure équipe de la ligue en saison, les représentants de l’Académie les Estacades ont dû en découdre face aux équipes numéro 2 et 3.

«C’est rare que j’ai ce sentiment, mais nous n’avons vraiment pas été chanceux en quarts de finale. Sur le but égalisateur, alors que le gardien de Magog est retiré, le juge de lignes décide de tasser notre joueur de centre du cercle des mises au jeu. Ils ont marqué un peu plus tard sur la séquence. Puis, en prolongation, j’estime que les officiels ont raté une pénalité qui aurait pu faire pencher le match en notre faveur», énumérait Lavoie qui, au terme de l’exigeant tournoi, ne pouvait que féliciter ses protégés. «C’est de bon augure pour les séries, car le Challenge, c’est comme des séries, mais en milieu de saison. On a hâte que la deuxième moitié commence!»

En défensive, Jacob Guévin (15 ans) et Tristan Luneau (14 ans) ont «super bien joué», aux yeux de leur entraîneur-chef, ce qui a sans doute été constaté aussi par l’armée de quelque 250 recruteurs de la LHJMQ. Les Estacades auront des entraînements optionnels cette semaine, avant de prendre une pause d’une dizaine de jours avant le retour au jeu, en janvier 2019.