Tournoi invitation du TRC Le premier tournoi invitation du TRC a connu un grand succès dernièrement en accueillant une trentaine d’équipes. On voit ici les grands gagnants, soit l’équipe de MARCEL MARCHAND, NORMAND BORNAIS, RICHARD LAVERGNE et MICHEL COSSETTE. Le responsable du tournoi, JEAN BOUCHARD, était heureux de la tournure de l’événement, tout comme le proprio MARC GÉLINAS ainsi que les techniciens de glaces CLAUDE LANDRY et JEAN-LUC DOUCET.

Entre vous et moi

Ils retrouvent leur cœur de gamin
Les boys de Nicolet s’amusent ferme et retrouvent leur coeur de gamin lorsqu’ils sautent sur la surface glacée de l’aréna Pierre-Provencher. Dans le groupe, nous remarquons, MICHEL FRAPPIER et JEAN-MARC LANDRY (devant) ainsi que RICHARD MARCOTTE, PIERRE CARTER, LUC BOUVET, ROGER DANSEREAU, RÉJEAN BÉLISLE et BENOÎT MORISSETTE (à l’arrière). Des échos dans une prochaine chronique. – Photo Louis Beaudet
La fierté de son papi
Ce p’tit bout de chou, à la mimique de futur guerrier dans le football, se nomme CLÉMENT GARCEAU et il constitue une grande fierté pour son papi ANDRÉ GARCEAU, lui-même un ancien joueur de football qui a fait sa marque dans une autre vie avec les Braves de Trois-Rivières.
Retour dans le temps
Aux années glorieuses des Barons du Cap, l’invité mystère flottait sur la surface glacée de l’aréna Jean-Guy-Talbot. C’était toute une bougie d’allumage. Il était appelé «la Comète blonde», par ses fans. Vous avez sûrement reconnu notre «Minou» national, YVES TREMBLAY, qui score aujourd’hui dans le monde des affaires sous la bannière Plante Sports et un des proprios de l’équipe de hockey senior Climatisation Cloutier.
Bon coup de René Turner
Le vieux renard RENÉ TURNER a réuni les membres de l’équipe de baseball les Aigles de Saint-Paulin qui ont tout balayé sur leur passage dans la Ligue rurale en 1988, soit il y a 30 ans. Lors de ces retrouvailles, la bande à Turner s’est rappelé les bons coups de cette saison de rêve. Première rangée, de gauche à droite: ÉRIC GRENIER, DOMINIC LEMAY, ANDRÉ ST-PIERRE et PIERRE BRODEUR. Deuxième rangée: YVAN LEMAY, CLAUDE DAMPHOUSSE, LUC DAMPHOUSSE, RENÉ TURNER, GUY DAMPHOUSSE, HENRI-JEAN JULIEN et JOCELYN LACOMBE.
Rencontre avec Flower
L’homme d’affaires sudiste ÉRIC JOYAL des Entreprises Joyal de Saint-Grégoire s’est lié d’amitié avec quelques ex-hockeyeurs du CH au fil des dernières années, notamment YVON LAMBERT et GUY LAFLEUR. Il a côtoyé ce dernier au Salon des anciens du Centre Bell, lors des retrouvailles des champions de la Coupe Stanley de 1993, soit il y a 25 ans.

Chapeau, Monsieur Lamy

Lauréat de la Mauricie, JACQUES LAMY a reçu le prestigieux prix Dollard-Morin lors d’une cérémonie qui se tenait au Salon rouge de l’Assemblée nationale. Un coup de chapeau qui sied à merveille à ce grand Shawiniganais pour son implication et son dévouement comme bénévole depuis six décennies dans la Cité de l’énergie. Depuis le début des années 50, volet sport, il a notamment été un apôtre du bénévolat aux Jeux du Québec de Shawinigan, à la Coupe Dodge ainsi qu’au Tournoi de hockey atome. Au fil du temps, il a dirigé des équipes sportives dans les disciplines hockey, basketball, balle-molle et baseball. D’ailleurs, il a été nommé meilleur instructeur de hockey dans la région de Shawinigan en 1973. Et il occupe la chaise de juge de buts aux Cataractes dans la LHJMQ depuis 1985, soit 33 saisons au compteur dans ce poste au domicile des Cats, ce qui n’est pas rien, mes amis! Nos hommages, monsieur Lamy!

Comme le montre notre photo, la présentation du lauréat de la Mauricie a été faite par ISABELLE CHAREST, ministre déléguée à l’Éducation et responsable des Loisirs et du Sport. Ils sont accompagnés de PIERRETTE LAMY (son épouse) et de ses quatre fils, soit RAYMOND, MICHEL, GUY et GILLES LAMY.