Carl Dufresne recevant son Méritas des mains de Mme Micheline Roy, responsable du dossier scolaire de la Ligue midget AAA, lors du Gala des champions tenu à Laval, le 6 mai.

Entre vous et moi

Propos et confidences du conseiller pédagogique Carl Dufresne des Estacades AAA

L’organisation des Estacades de Trois-Rivières a reçu un bel honneur dimanche dernier, à Laval, lors du gala annuel de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. À sa septième saison à titre de conseiller pédagogique de l’équipe, CARL DUFRESNE a reçu le trophée Michel-Daoust, remis au conseiller pédagogique de l’année. Pour le récipiendaire, qui est également enseignant en économie à l’Académie les Estacades depuis 2000, c’est une reconnaissance qui démontre tout le travail accompli afin de permettre aux meilleurs joueurs de catégorie midget AAA de la Mauricie et des Bois-Francs d’accorder une place importante à leurs études et leur projet de carrière.


Faisons un tour d’horizon avec le lauréat Dufresne, un héros obscur dans la famille des Estacades midget AAA, qui nous explique son rôle de long en large, en plus de nous faire découvrir quelques faits saillants d’ordre scolaire au sujet des hockeyeurs-étudiants et de belles histoires vécues en 25 ans chez les Estacades AAA. Laissons-lui toute la place...

«C’est bien que les joueurs travaillent fort dans le but d’être repêchés par une formation de la LHJMQ, mais c’est encore plus important qu’ils ne le fassent pas au détriment de leurs études. En effet, quelques joueurs seulement réussiront à gagner leur vie dans les rangs professionnels.»

«Afin de mettre en évidence leur réussite sur le plan scolaire, la Ligue a mis en place plusieurs bourses. C’est le conseiller pédagogique qui assure le suivi des résultats scolaires avec la Ligue. De plus, les joueurs peuvent poser leur candidature afin de participer à un processus qui leur permet d’être le joueur-étudiant de l’année. C’est aussi le conseiller pédagogique qui accompagne le joueur dans ce processus.»

«Mon rôle consiste également à assurer le suivi entre les enseignants, les entraîneurs et les parents. Souvent, plus de la moitié de nos joueurs sont en pension et doivent compléter leur scolarisation dans le programme Sport-études à l’Académie les Estacades. Pour les parents, c’est rassurant de voir que nous suivons de près leur adolescent alors qu’ils sont à distance.»

Chapeau, Fred!
«Je tiens à souligner que FRÉDÉRIC LAVOIE et son groupe d’entraîneurs facilitent beaucoup mon travail. Au fil des années, une culture s’est installée. Les joueurs doivent consacrer autant d’énergie à l’école que sur la patinoire. De plus, la direction de l’école a mis en place des conditions maximales qui me permettent d’être présent avec l’équipe.»

25 ans de faits saillants
«Lors de la première saison de la franchise, en 1994, un certain MARC DENIS, retranché par Montréal-Bourassa, est devenu le premier joueur-étudiant de l’équipe. La conseillère pédagogique de l’époque, PAULINE ROCHEFORT, a raconté que ses parents étaient réticents à l’époque qu’il quitte son milieu afin de fréquenter une école secondaire de Cap-de-la-Madeleine. En plus de connaître une excellente saison, Marc a remporté le titre de joueur-étudiant de la Ligue. On connaît la suite de sa carrière!»

«Une autre belle histoire est sans doute celle du gardien ANTOINE TARDIF, originaire de la région des Bois-Francs. Lors de son séjour chez les Estacades, Antoine avait représenté l’équipe comme joueur-étudiant de la Ligue. Durant et après son stage dans la LHJMQ, Antoine a complété un baccalauréat en économie et politique à l’Université McGill et une maîtrise en administration publique. Âgé de 23 ans, il est ensuite devenu, en 2013, maire de Daveluyville, soit l’un des plus jeunes maires au Québec. Dernièrement, il a été nommé directeur des opérations au Québec par le Parti conservateur du Canada.»

«Un seul autre joueur a remporté le titre de joueur-étudiant de la Ligue, soit JEAN-MAXIME CARON en 2008-2009. Il est aujourd’hui thérapeute sportif.»

«Lors de la saison 2009-2010, avec VIATEUR LANOIX comme conseiller pédagogique, c’est toute l’équipe qui s’était distinguée en remportant le trophée Roger-Brunelle, remis à l’équipe ayant cumulé la meilleure moyenne scolaire de la Ligue.»

«JONATHAN DESCHAMPS, âgé de 14 ans, fut le plus jeune joueur-étudiant de l’équipe en 2010-11.»

«ALEX BUREAU (fils de MARC BUREAU), GABRIEL FORCIER, JULIEN TESSIER, MICHAËL LAROSE, JIMMY LEMAY, BENJAMIN LAJOIE et CHARLES-ÉDOUARD LARIVIÈRE ont été nos joueurs-étudiants depuis mon arrivée en 2011-2012.»

Samuel Blais, l’une des plus belles histoires
«Si plusieurs joueurs ont brillé par leur excellence sur le plan scolaire, l’histoire de SAMUEL BLAIS, aujourd’hui attaquant des Blues de Saint-Louis, est probablement l’une des plus belles en termes de persévérance scolaire. Originaire de Montmagny, Samuel avait été retranché par Lévis et Sainte-Foy en 2012-2013. Nous avions dû user de stratagèmes afin de lui offrir des services répondant à son cheminement de l’époque. Je me rappelle qu’il allait à l’école en vélo à partir de sa pension. Durant l’hiver, les entraîneurs allaient le chercher à tour de rôle à l’école pour qu’il puisse pratiquer. À la suite de son impressionnante amélioration, il avait reçu la bourse des Canadiens.»

«Après 25 ans à développer des joueurs de hockey, je crois que comme organisation nous avons réussi à développer également des jeunes hommes qui ont de solides carrières dans leurs domaines respectifs. Pour ma part, c’est certainement ce qui me rend le plus fier comme éducateur. »

’est un départ pour une autre saison des seniors du club Métabéroutin. Le proprio Clément Ladouceur flanqué de Claude Béliveau et Daniel Gavillet (d’origine suisse).

Ladouceur, Béliveau, Gavillet et les autres

La saison de golf des seniors au club Métabéroutin a été amorcée sur les chapeaux de roues alors que 104 golfeurs étaient du rendez-vous mardi... Avant le début des hostilités, le proprio CLÉMENT LADOUCEUR est venu saluer ses bons amis seniors...

Le président CLAUDE BÉLIVEAU affichait une mine réjouie avec ce départ canon. Il faisait équipe avec DANIEL GAVILLET, un excellent golfeur d’agréable compagnie (qui entame sa 17e saison comme employé au sein de l’équipe CLAUDE LANDRY). Le requin des verts RENÉ GOYETTE et l’auteur de ces lignes (qui en a arraché tout au long de la ronde) complétaient le quatuor...

P.A. MONGRAIN, JACK BROUSSEAU et GUY COLLINS étaient fiers de renouer ensemble... PIERRE ST-ARNAUD, LÉON BUSSIÈRES, JEAN GRIMARD et JEAN-MARIE ROBERT ont passé une belle journée, tout comme les frères WILSON et JEAN-ROCK DESMARAIS ainsi que le vétéran des vétérans RAY KONRAD (92 ans et toujours fidèle au poste)...

Le club Du Moulin avait délégué GILLES BOISSELLE, JACQUES LAJOIE, JEAN-PAUL DELAIRE et JEAN BERNIER...Le club Sainte-Flore était représenté par MARCEL BOUCHER, DANIEL TESSIER ainsi que GAÉTAN et YVON CHARETTE...Une absence motivée : PIERRE MICHAUD qui débarque d’un voyage de rêve en Espagne...

Pour le seconder, le président Béliveau pourra compter sur les vieux guerriers ANDRÉ MORAND (vice-président et trésorier) et les directeurs PIERRE MICHAUD, FRANÇOIS LEGENDRE, JACQUES GIRARD, DONALD MOORE, PIERRE MERCIER et PERCY BRIDGES.