Michel Leblanc aujourd'hui entraîneur des Panthères U13 du CMI de l'Académie de hockey Denis Francoeur.

Entre vous et moi

Propos et confidences de Michel Leblanc
Tour d'horizon de la carrière de l'ex-hockeyeur trifluvien MICHEL LEBLANC et plus encore. Suivez-moi jusqu'à la fin alors qu'il parle avec émotion du jour où sa vie a complètement chamboulé.
Après avoir effectué ses premiers coups de patin chez les juniors avec les Barons du Cap de l'entraîneur GERRY THÉRIAULT, aux côtés des LAGUEUX, ROYAL, GIRARD et compagnie en 1974-1975, il a vécu quatre années fastes du hockey junior majeur de 1975 à 1979 avec les Draveurs de MICHEL BERGERON.
Le «Big Three» Leblanc, Lacroix et Rochefort
L'arrière Leblanc, qui avait le «C» cousu au chandail no 4 à sa dernière saison, a formé tout un «Big Three» de la brigade défensive trifluvienne avec ses comparses NORMAND ROCHEFORT et PIERRE LACROIX. Il a aussi eu comme coéquipier à la ligne bleue RAYMOND BOURQUE, qui était alors âgé de 16 ans.
Il a participé à deux Coupes du président, en plus d'ajouter à sa feuille de route le grand bal de la Coupe Memorial à deux reprises, soit à Sudbury en 1978 et Trois-Rivières en 1979. «MICHEL BERGERON était un gagnant et les tricheurs passaient un mauvais quart d'heure avec celui qu'on se plaisait à surnommer dans le temps le Petit Tigre», souligne-t-il.
L'appel de Brian Murray
Lorsqu'il a terminé son stage junior, il était voué à une carrière chez les professionnels. Il a même reçu un coup de fil de BRIAN MURRAY qui agissait comme directeur général des Capitals de Washington. Ce dernier lui avait proposé de joindre les rangs du club Hershey dans la LAH. Il a plutôt mis les voiles vers l'Europe en septembre 1980. Sur le Vieux Continent, il a enfilé le maillot des équipes de Briançon (avec laquelle il est revenu à trois reprises), Rouen, Tours et Anglet.
Vingt-cinq ans sur les patinoires en France
«Ce fut une belle histoire d'amour qui a duré un quart de siècle. J'ai vécu une expérience de vie exceptionnelle! J'ai particulièrement adoré Anglet où j'occupais les rôles de joueur et coach à la fin de ma carrière outre-frontière. De plus, j'ai visité plusieurs pays de l'Europe et j'en garde de belles cartes postales», confie-t-il.
Aux Olympiques de 88 et 92 avec les Bleus
En France, il a côtoyé plusieurs hockeyeurs québécois, dont JEAN-FRANÇOIS SAUVÉ, GARY BROWN, GUY DUPUIS, PIERRE AUBRY, ROBERT BOILEAU, PAT DUNN, JEAN-MARC GAULIN, CORRADO MICALEF, ROBERT OUELLET, BENOÎT LAPORTE ainsi que BENOÎT GROULX, MICHEL
THERRIEN, CLAUDE JULIEN et LUC TARDIF. Naturalisé Français à sa troisième année, il a eu l'insigne honneur de défendre la bannière française des Bleus aux Olympiques de 88 à Calgary et 92 à Albertville.
Entraîneur à l'Académie Denis Francoeur
Aujourd'hui, Leblanc (âgé de 57 ans) a toujours des liens tissés serré avec la discipline hockey puisqu'il est l'un des entraîneurs à l'AHDF. Il tient la barre chez les U13. «L'Académie priorise l'aspect technique individuel et l'enseignement collectif. Tout le monde tire dans la même direction. Les jeunes pee-wee de coach Leblanc sont impliqués dans 40 matchs et 125 pratiques en 2016-2017. Inutile de dire qu'il voue une grande admiration envers DENIS FRANCOEUR, un champion pour le développement des jeunes sur la planète hockey.
Il est bon de rappeler que le programme Développement à long terme du joueur de hockey (DLTJH) comprend quatre catégories chez les Panthères, soit les U11, U13, U15 et U17 qui ont tous bien figuré cette saison dans la LHPS (Ligue de hockey préparatoire scolaire). Au rayon des entraîneurs, le grand chef Francoeur est bien secondé avec, entre autres, SÉBASTIEN LEMAY, ALAIN SAMSON, FRANÇOIS LAROUCHE, MAXIME OUELLET, DAVE ABRAN et, bien sûr, MICHEL LEBLANC.
Sa vie a chamboulé
Finalement, c'est avec énormément d'émotion que l'ex-hockeyeur Leblanc nous a entretenus au sujet de sa fille CAMÉLIA (âgée de 21 ans) qui souffre de déficience intellectuelle. «Cela s'est produit huit mois après sa naissance, à la suite d'une crise d'épilepsie. À partir de ce moment, tout a chamboulé! Elle est devenue ma priorité de vie», de raconter un Leblanc ému. En passant, celui-ci a tenu à vanter le travail accompli par l'équipe de Ski adapté Mauricie d'ANDRÉ MARCHAND et son groupe de passionnés pour le bienfait apporté à sa fille CAMÉLIA lors de ses sorties à la station Vallée du Parc. «Ce sont des pros dans toute la force du mot. Ils font grand bien à des personnes souffrant d'un quelconque handicap», rajoute-t-il. Il est aussi le papa d'une autre fille qui se prénomme SANDRINE.
En vitesse
Morin, Godin, Boisvert et compagnie
Membre de la première équipe d'étoiles au hockey universitaire de l'Ontario, le joueur de centre PIERRE-OLIVIER MORIN étudie actuellement plusieurs offres de clubs européens en provenance de la Ligue magnus, de l'Autriche et du Danemark.
Le professionnel de golf LOUIS-PIERRE GODIN a fait son entrée dernièrement sur le marché du travail en tant que fiscaliste.
Une nouvelle ligue de golf féminine amicale particulièrement axée vers les femmes d'affaires verra le jour au club Ki-8-Eb. Cette heureuse initiative du professionnel LUC BOISVERT sera lancée le 29 mai, entre 16 h et 18 h, et ce, tous les lundis. Celles qui y participeront seront admissibles à trois cliniques dominicales en saison estivale. Une cinquantaine de golfeuses sont attendues. Pour en savoir plus, il suffit de téléphoner à la boutique de golf au 819 375-4764.
ÉRIC RENALD confirme le retour du tandem DENIS SCARPINO et MICHEL CORMIER au club de golf Godefroy.
Mes condoléances à FRANÇOIS GAGNON, trésorier de Golf Mauricie, qui a été éprouvé par le décès de son papa GILLES GAGNON.
Les francs-tireurs MAX PACIORETTY et ALEX GALCHENYUK devront sortir de leur coquille et CAREY PRICE devra en voler une aux Blueshirts samedi au MDS, sinon les rouges ne veilleront pas tard en avril au grand derby dans la LNH. 
Les patineurs montréalais n'ont vu que du feu en prolongation dans le cinquième match au Centre Bell. Ils paraissaient essoufflés!
Le professionnel enseignant PATRICK TREMBLAY-YERGEAU me confirme que les allées du club de golf Vieilles Forges ouvriront samedi.
Sous la présidence de SYLVIE BERGERON, c'est le brunch printanier dimanche au club de golf Métabéroutin où il fera bon échanger au royaume de CLÉMENT LADOUCEUR.
Les Milpat au mythique marathon de Boston
Dans l'ordre habituel : Jocelyn Lacombe, Gilles Masson,Guy Tremblay, André Peterson, Marie Noëlle Roberge, Éric Paquette, Lise Proulx, Line Lavergne, Manon Jobin, Robert Bellerive et Michel Massicotte. Absent lors de la photo Julie Francoeur.