Louis-Philippe Dugas dirigera son premier match en tant qu’entraîneur-chef des Diablos, samedi au Collège Dawson.

Entraîneur et futur docteur

TROIS-RIVIÈRES — C’est un futur docteur en psychologie qui prendra officiellement la barre de l’équipe féminine des Diablos en basketball, samedi après-midi au Collège Dawson. À 30 ans, Louis-Philippe Dugas admet qu’il a hâte d’en finir avec les études, bien que son sujet de recherche le passionne. Il a tout aussi fébrile de commencer cette nouvelle aventure avec ses joueuses du Cégep de Trois-Rivières.

Dugas se destine vers une carrière en enseignement postsecondaire. D’ici là, il a accepté de relever le défi du collégial AAA. «Peu importe ce qui arrive dans ma carrière professionnelle, je suis ici pour rester», assure l’ancien porte-couleurs du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph et des Diablos.

En fait, Dugas entame sa quatrième année d’implication avec l’équipe. Il était aux côtés de Faisal Docter quand celui-ci dirigeait les destinées des meilleures joueuses de niveau collégial à évoluer en Mauricie. Il a donc vécu quelques printemps mémorables, au cours desquels les filles ont atteint les championnats provinciaux. Les deux changent de chapeau cet automne: Docter devient l’adjoint de Dugas, qui sera également épaulé par Benoit St-Jacques et Kellie Forand.

«On cumule environ 60 années d’expérience en coaching tous ensemble, ce n’est pas banal! C’est sûr que nous allons confronter nos idées», sourit Dugas, qui n’est pas du genre à se péter les bretelles avec ses hautes études. Son sujet de recherche au doctorat porte sur le jeu libre en service de garde chez les enfants de 3 à 5 ans.

«C’est sûr qu’il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs au collégial qui ont des études de deuxième ou troisième cycle. Est-ce que ça peut m’avantager d’un point de vue critique ou analytique? Peut-être, mais à la base, j’espère seulement voir mon équipe évoluer en cours de saison. Nous avons un groupe résilient, les filles ont disputé de bons matchs hors-concours, il ne reste plus qu’à traduire ça en saison.»

Ça ne sera pas facile en début de calendrier, avec des visites au Collège Dawson samedi, puis à Saint-Lambert la fin de semaine prochaine. La rentrée locale au pavillon des Sciences du Cégep de Trois-Rivières est prévue pour dans deux semaines. «On commence en affrontant les deux finalistes de la dernière saison», fait remarquer Louis-Philippe Dugas, dont le premier camp en tant qu’entraîneur-chef s’est déroulé en août... à Hawaii! Une expérience qui a permis aux Diablos d’échanger avec l’équipe universitaire de division 1 des Rainbow Wahine. «Nous sommes revenus avec des conseils et des méthodes qu’on pourrait appliquer ici.»

Dugas misera sur un mélange de joueuses expérimentées et de recrues. Parmi les visages connus, Julia Guillemette, une étudiante de troisième année, ainsi que la recrue par excellence au sein de l’équipe l’an passé Amélie Collin. Jasmine Martel, choisie joueuse de l’année, est aussi de retour. Quatre joueuses sont originaires de la région.