Dimanche, lorsque les Aigles juniors renoueront avec l’action, ce sera la journée fête de la famille. L’entrée sera gratuite pour les enfants de 14 ans et moins accompagnés d’un adulte.
Dimanche, lorsque les Aigles juniors renoueront avec l’action, ce sera la journée fête de la famille. L’entrée sera gratuite pour les enfants de 14 ans et moins accompagnés d’un adulte.

Enfin l’heure de la rentrée pour les Aigles juniors

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles juniors entameront leur saison régulière, dès jeudi soir, au Stade Quillorama. Les Oiseaux de Rémi Doucet disputeront la victoire aux champions en titre du circuit, les Diamants de Québec.

«Le mot d’ordre est clair, on ne veut pas trop s’attarder à l’adversaire, on veut se concentrer sur notre tâche. On a une équipe pour causer des surprises et on aime bien notre statut, qui ne nous place pas parmi les favoris. Tous les joueurs de notre équipe sont conscients qu’on peut surprendre. On a beaucoup de respect pour les Diamants et les autres équipes de notre section, mais ultimement, on met l’accent sur notre jeu plutôt que sur nos opposants», selon le pilote de la formation.

Une décision facile

En ce lever de rideau, c’est l’artilleur Nathan Landry qui aura la lourde tâche de museler l’équipe de Québec, forte de trois championnats lors des six dernières campagnes.

«Nathan, c’est un vétéran, c’est le lanceur numéro un de l’équipe depuis plusieurs saisons. Considérant que c’est notre match d’ouverture à domicile, c’est tout à fait normal que ça revienne à lui. De toutes les décisions qu’on va prendre cette année, ce n’est assurément pas la plus difficile. On sait ce qu’il va nous donner, on sait qu’il va lancer des prises et défier les frappeurs. En plus de ça, ce qu’on aime beaucoup, c’est l’énergie qu’il amène et son émotion. Ça allait de soi.»

Rentrer au bercail

«À l’aube du calendrier régulier, on a eu quelques ajustements à faire puisqu’on avait un surplus de voltigeurs. On a profité de la fenêtre de trois jours nous permettant de procéder à une transaction pour mettre la main sur le lanceur trifluvien, William Grondin des Alouettes de Charlesbourg, en retour de Raphaël Savard. Ce mouvement d’effectif ajoute une belle profondeur au monticule. L’équipe est maintenant finale et on est bien content de ce que l’on a sous la main», a expliqué l’homme de baseball.

Les Aigles juniors seront traités comme des pros cet été, au grand plaisir des joueurs. Autrement dit, ces derniers joueront à domicile et auront accès aux différentes ressources qu’ont habituellement sous la main les Aigles de la Ligue Frontière. Il y aura de l’animation, la présence de la mascotte Grand Chelem et la webdiffusion de quelques rencontres.

«Les joueurs sont très contents, c’est une belle vitrine. C’est également une belle occasion de rallier des partisans pour les prochaines saisons», a-t-il conclu.

Les Oiseaux reprendront l’action dès dimanche, toujours à domicile. Cette fois, ils seront opposés à l’Académie de baseball du Canada (ABC) U16, composée des meilleurs espoirs de demain.