François Pratte disputera son dixième combat chez les professionnels, le 16 mars en après-midi au Casino de Montréal.

Enfin huit rounds pour François Pratte

TROIS-RIVIÈRES — Encore agacé par l’issue de son plus récent combat, François Pratte peut maintenant tourner la page et regarder devant. Le Trifluvien aura en effet la chance de disputer un premier duel de huit rounds, le 16 mars, lors d’un gala qui sera présenté en après-midi au Casino de Montréal.

Voilà déjà un bon moment que le Prattyboy (8-0-1) attend cette occasion. «Je suis très content. Camille (Estephan) m’avait dit que de bonnes choses s’en venaient pour moi et il n’avait pas tort», sourit le boxeur de 28 ans. «Je n’ai pratiquement pas arrêté de m’entraîner depuis mon dernier combat. Ça me fait donc deux camps d’entraînement de suite. Je vais être prêt pour mon premier huit rounds.»

Le 26 janvier, Pratte a dû se contenter d’un verdict nul technique face à Sergio Silva à la suite d’une décision controversée. L’officiel a en effet déclaré le duel comme une nulle technique puisque le Mexicain souffrait d’une sévère coupure à la tête. Or, dans le camp de Pratte, on estime que la décision aurait dû être un non-lieu, ce qui lui aurait permis de conserver son dossier immaculé.

Depuis, le promoteur Camille Estephan a mandaté les avocats de l’écurie Eye of the Tiger Management afin de voir s’il était possible de faire des représentations pour changer la décision auprès de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RAJC).

«C’est très compliqué de changer des décisions comme ça. Pour l’instant, je mets un ‘X’ là-dessus. Au pire, ça restera une nulle sur ma fiche. Moi, je sais très bien où il s’en allait ce combat-là», explique Pratte, nullement intéressé à se mesurer à Silva de nouveau. «Je ne pense pas qu’on va le revoir boxer au Canada de sitôt. Il a touché la bourse alors qu’il ne voulait pas se battre. Je ne veux rien savoir de me battre contre lui une autre fois.»

Pratte grimpera donc dans l’arène le 16 mars lors d’un gala qui mettra en vedette Arslanbek Makhmudov et Avery Gibson. Les amateurs retrouveront aussi sur cette carte, qui sera présentée à compter de 12 h 30, Artem Oganesyan, Vincent Thibault, Ghislain Maduma, Lexson Mathieu et Sébastien Roy.